Coups de cœur BD mars 2017 – « Le mari de mon frère » de Gengoroh Tagame

Le Mari de mon Frère de Gengoro Tagame chez Akata

Les récits de famille sont souvent délicats à construire. Il faut être émouvant sans faire dans le dégoulinant pour autant, toucher à l’universel mais en racontant une histoire particulière originale. Puis, idéalement, il faut pouvoir parler à un large public. Tant qu’à faire. Et il faut dire que la série « Le mari de mon frère » fait tout cela et même plus encore.

Gengoroh Tagame nous offre ici une série de mangas incroyablement doux et subtils prônant la tolérance sans faire de leçons de morale pour autant. Il nous parle d’un homme vivant seul avec sa petite fille. Son frère jumeau vient de mourir. Il ne le connaissait plus vraiment, ce dernier étant parti vivre au Canada la décennie précédente. Et débarque soudainement le veuf canadien de ce frère perdu, du style gros bucheron bien poilu mais tellement tendre et gentil. La fillette s’attachera tout de suite à cet oncle nouvellement découvert alors que son père aura quelques difficultés à l’accepter, difficultés dues à ses habitudes plus retenues de Japonais mais également à quelques préjugés d’une homophobie ordinaire bien trop répandue, encore de nos jours. Heureusement, ces préjugés seront à chaque fois oubliés grâce à la tolérance joyeuse et insouciante de sa petite découvrant l’homosexualité et acceptant sans problème celle-ci (démontrant par là-même que ces préjugés ne viennent pas des plus petits mais sont inculqués dans leurs esprits par les adultes qu’ils fréquentent).

Ainsi, nous suivons la vie ordinaire de cette famille nouvellement réunie. Et, bizarrement, l’alchimie entre ces êtres que tout oppose fonctionne et on se retrouve bien vite à être ému par de simples choses et de chouettes réflexions.

Nous souhaiterions mettre ces mangas entre toutes les mains tellement ils sont à la fois facile à aimer – et ce sans pour autant verser dans les travers insupportables de ce type de récits – et très simples à comprendre quand ils abordent des questions en rapport avec l’homosexualité (le mariage, le coming out, etc.). Mangez-en, c’est du bon, du léger tout doux sans être trop sucré. Que demander de plus?

Publicités

2 réflexions sur “Coups de cœur BD mars 2017 – « Le mari de mon frère » de Gengoroh Tagame

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s