Semaine de l’horreur: les femmes savent faire peur

Semaine de l'horreur journée femmes écrivains

Quand on parle d’horreur, ce sont toujours les mêmes noms qui ressortent. Et ils sont la plupart du temps masculins. Comme si faire peur était une histoire de mecs, de vrais, les bien virils, tout ça. Outre le côté sexiste de la chose, c’est un cliché qui ne correspond pas à mon expérience personnelle de lectrice de romans appartenant à ce genre. Quand j’ai commencé à réfléchir aux livres m’ayant le plus fait peur, ce sont d’abord des histoires écrites par des femmes qui me sont venues en tête. Et même si je n’aime pas classer les choses selon le sexe de celui qui les crée, il me semble que mettre en avant les femmes qui savent faire peur est important quand celles-ci sont souvent négligées au profit de leurs collègues masculins.

Commençons par Sarah Waters qui, avec « L’indésirable », nous offre un récit psychologique s’amusant à jouer avec nos nerfs. Le docteur Faraday, humble médecin de campagne, est obsédé depuis sa plus tendre enfance par le manoir ancestral d’une famille prestigieuse de la région. Un jour, il aide un membre de cette famille et devient de ce fait son docteur attitré. Position prestigieuse qui va l’amener à découvrir d’étranges secrets…

Continuons avec un classique du genre qui a été adapté plusieurs fois au cinéma. Dans « La maison hantée » de Shirley Jackson, Eleanor, jeune fille qui a passé sa vie à s’occuper de sa mère malade, est invitée à participer à une étude sur le paranormal par le Docteur Montague. Celle-ci se déroulera dans la terrifiante House Hill, maison démesurée à l’architecture torturée. Eleanor se prend pourtant d’affection pour cette étrange et glauque demeure. Elle s’y sent chez elle. Même quand d’effrayants événements commencent à donner envie aux autres participants de fuir cet endroit maléfique.

Terminons avec un roman fait pour les amateurs de cinéma en général et de Kubrick en particulier. Avec « Intérieur nuit », Marisha Pessl nous livre un thriller horrifique qui se construit lentement mais qui nous emmène loin. Ashley Cordova, la fille d’un réalisateur vivant cloîtré dans sa grande demeure depuis 30 ans, est retrouvée morte. Un journaliste qui a été autrefois obsédé par Cordova au point d’en perdre boulot et famille décide de mener l’enquête. Il ne réalise pas dans quelle histoire dangereuse il a mis les pieds.

J’ai parlé de Sarah Waters, Marisha Pessl et Shirley Jackson mais j’aurais pu évoquer d’autres reines de l’horreur qui sont trop rarement citées dans les listes du genre. Réparons cela ici et citons quelques femmes écrivant des romans horrifiques qui valent plus que la peine d’être lus:

  • Mélanie Fazi (une auteur française qui aime jouer avec les genres de la SFFF en en troublant les frontières)
  • Poppy Z. Brite (qui écrit des romans et nouvelles délicieusement gothiques)
  • Anne Rice (très connue pour sa série sur Lestat le Vampire)
  • Gillian Flynn (dont les livres oscillent entre thrillers psychologiques et horrifiques)
  • Daphné du Maurier (auteur classique qui a écrit notamment « Les Oiseaux » et « Rebecca« , tous deux adaptés au cinéma par Alfred Hitchcock)
  • Ruth Rendell (elle a écrit surtout des thrillers et des policiers mais elle verse parfois dans l’horreur)
  • Karine Slaughter (même remarque que pour Ruth Rendell)
  • Mira Grant (elle s’est fait remarquer avec une série de SF horrifique, « Newsflesh« )
  • Laurence Beukens (qui s’amuse aussi à voguer entre SF, horreur et thriller dans ses romans)
  • Octavia E. Butler (qui aime elle aussi jongler entre les genres précédemment cités)

  • Susan Hill (qui a écrit « La dame en noir« , adapté au cinéma avec Daniel « Harry Potter » Radcliffe dans le rôle principal)
  • Yôko Ogawa (auteur japonaise qui aime le réalisme magique et qui sait, dans certains livres, glacer le sang discrètement et subtilement)
  • Mary Shelley (et son indémodable « Frankenstein« )

Semaine de l'horreur logo

Publicités

3 réflexions sur “Semaine de l’horreur: les femmes savent faire peur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s