Les coups de cœur du club de lecture n°52 – mai 2018

2018 05 coups de coeur 52

« America » : revue très intéressante avec des interviews et des essais, gros coup de cœur. (Raphaël)

« Vivre. Penser. Regarder. », Siri Hustvedt : essais à méditer parlant de la vie de l’autrice. (Raphaël)

« Guide des égarés », Jean d’Ormesson : réflexion de l’auteur avec sa verve habituelle. (Raphaël)

« Le sentiment d’abandon », Saverio Tomasella : intéressant guide psychologique sur les conséquences de l’abandon pour sortir du schéma de la victime. (Yolande)

« La librairie de l’île », Gabrielle Zevin : livre qui fait du bien, qui réchauffe l’âme. (Claudine)

« L’ombre de nos nuits », Gaëlle Josse : petite merveille à l’écriture superbe. (Jacqueline)

« L’enfant cheval », Rupert Isaacson : roman autobiographique du père d’un enfant autiste sur l’amitié de celui-ci avec un cheval et leur voyage en Mongolie. (Gina)

« La valse des arbres et du ciel », Jean-Michel Guenassia : superbe biographie romancée sur la rencontre entre Van Gogh et le Dr Gachez. (Claudine)

« The Hate U Give », Angie Thomas : roman jeunesse sur le mouvement Black Lives Matter qui est d’une importance capitale et qui vous remuera profondément. (Sophie)

« Eugénie Grandet », Honoré de Balzac : classique beau et prenant. (Yolande)

« La femme au carnet rouge », Antoine Laurain : jeu de piste léger et bien ficelé. (Claudine)

« Le somnambule », Sébastien Fitzek : thriller psychologique angoissant  qui parle d’une véritable descente aux enfers dans une ambiance de folie pure. (Jacqueline)

Série de BD par Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini : BDs pour ados très justes qui abordent des sujets importants, loin des clichés des romans jeunesse. (Geoffrey)

« Simon & Louise », Max de Radiguès : 2 BDs qui parlent d’ados de manière très juste. (Geoffrey)

« Bad Feminist », Roxane Gay : collection de courts essais décomplexants et pertinents sur le rapport de l’autrice au féminisme. (Sophie)

« Et si c’était vrai », Marc Lévy : beau roman sur une histoire d’amour atypique. (Claudine)

« L’étang », Claire-Louise Bennett : livre très original, éloge de la rêverie solitaire. (Jacqueline)

« Homo Sapienne », Niviaq Korneliussen : roman générationnel qui étonne puis touche. (Sophie)

« Underground railroad », Colson Whitehead : roman superbe sur l’esclavagisme. (Yolande)

« Journal d’une Femen », Dufranne et Lefebvre : BD qui aide à mieux comprendre les Femens et à sortir de l’idée négative que l’on a de ces femmes. (Claudine)

« Madame Pylinska et le secret de Chopin », E-E Schmitt : belle initiation aux grands compositeurs. (Claudine)

« Amatka », Karin Tidbeck : roman de SF féministe et égalitariste marquant. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 1er juin 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s