Les coups de cœur du club de lecture n°55 – août 2018

Coups de coeur club lecture 55 août 2018

« La Bicyclette bleue », Régine Deforges : histoire très prenante d’une jeune résistante pendant la seconde guerre mondiale. (Yolande)

« Soie », Alessandro Barrico : histoire d’un amour exotique et mystérieux qui ne commencera jamais réellement. (Jacqueline)

« Minute, papillon », Aurélie Valogne : charmant livre rempli d’optimisme qui met de bonne humeur. (Eveline)

« La petite fille sur la banquise », Adelaïde Bon : autobiographie douloureuse à l’écriture superbe. (Claudine)

« Rêver l’impossible rêve », Arnaud Askoy : poésie autour de Brel. (Yolande)

« Auprès de moi toujours », Kazuo Ishiguro : beau roman sans pathos autour de la perte d’innocence et de mémoire qui hante longtemps. (Jacqueline)

« Dysfonctionnelle », Axl Cendres : histoire gaie d’une tribu foldingue qui fonctionne très bien (la tribu comme l’histoire). (Eveline)

« Ariane », Myriam Leroy : récit d’une relation toxique qui déguise une critique sociale assez fine. (Claudine)

« Quatorze mois », Carine Russo : carnet poignant tenu pendant la disparition de sa fille, Mélissa. (Yolande)

« La végétarienne », Han Kang : roman envoutant et onirique qui questionne la notion de normalité dans notre société. (Jacqueline)

« Vincent qu’on assassine », Marianne Jaeglé : impressionnant récit basé sur des recherches historiques qui révolutionnent tout ce qu’on sait sur la mort de Van Gogh. (Eveline)

« La femme qui ne vieillissait pas », Grégoire Delacourt : livre touchant, plein de vérités et de sincérité. (Claudine)

« Points de repère pour prévenir la maltraitance », coll. Yapaka : explications pratiques sur comment encadrer la maltraitance et la prévenir. Intéressant. (Yolande)

« Ce n’est pas toi que j’attendais », Fabien Toulmé : BD sincère sur l’acceptation de la trisomie de la dernière-née de l’auteur. (Jacqueline)

« Robe de marié », Pierre Lemaître : thriller diabolique d’un auteur qui ferait passer Michel Bussi pour un ange. (Eveline)

« Ces jours qui disparaissent », Timothée Le Boucher : BD surprenante qui pose des questions sur l’identité. (Claudine)

Date du prochain club de lecture : vendredi 7 septembre 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s