Les coups de cœur du club de lecture n°62 – mars 2019

Coups coeur 62 mars 2019

« La meilleure façon de marcher, celle du flamant rose », Diane Ducret :  roman très positif sur la force de rebondir et la résilience. (Anne-Marie)

« Meurtres pour mémoire », Didier Daeninckx : roman puissant qui nous offre une enquête brillante et dérangeante. (Béatrice)

« Ariol », E. Guibert et M. Boutavant : BD jeunesse dans laquelle l’un des auteurs se représente en animal dans différents souvenirs de son enfance, qui plaira également aux adultes. (Geoffrey)

« Le garçon sauvage », Paolo Cognetti : carnet de montagne marquant parlant de l’amour de son auteur pour les Alpes et de sa fascination pour les paysages dans une sorte d’hommage à Thoreau. (Jacqueline)

« Devenir », Michelle Obama : autobiographie intéressante et incroyablement positive. (Eveline)

« Nuit blanche pour Sarah », Willy Grimmonprez : recueil nous offrant deux histoires haletantes parlant de machinations incroyables. (Claudine)

« Le club des incorrigibles optimistes », Jean-Michel Guenassia : récit captivant d’un adolescent qui se frottera à la triste école de la vie via les souvenirs d’un étrange club de joueurs d’échecs. (Jacqueline)

« Noël à la petite boulangerie », Jenny Colgan : suite adorable tournant autour des secrets de famille. (Claudine)

« Cap Amiral », Frédérick D’Onaglia : histoire pleine de rebondissements facile et agréable à lire. (Anne-Marie)

« Eleanor Oliphant va très bien », Gail Honeyman : histoire touchante d’une femme au passé plus que difficile. (Jacqueline)

« Les petits soleils de chaque jour », Ondine Khayat : roman agréable et doux sur une jeune fille anorexique et la boulangère qui va la prendre sous son aile. (Claudine)

« L’homme de la montagne », Joyce Maynard : livre juste, subtil et sensible sur deux sœurs, leurs rapports à leur père sur fond d’enquête sur un tueur en série. (Jacqueline)

« Une prière à la mer », Khaled Hosseini : court livre poétique, doux et très poignant sur l’immigration. (Claudine)

/ « Je, d’un accident ou d’amour », Loïc Demey : histoire banale d’un adultère écrit sans verbes. Coup de pique de Jacqueline et coup de cœur de Sophie.

Date du prochain club de lecture : vendredi 5 avril 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s