Coups de cœur « arc-en-ciel » 2019 des bibliothécaires : Autres suggestions

Les livres dont nous vous avons parlé cette semaines ne sont pas les seuls coups de cœur « arc-en-ciel » que nous avons eus cette année. Nous voulions laisser une petite place aussi aux autres histoires LGBTQIA qui nous ont fait vibrer depuis mai dernier:

 

« Le Prince et la Couturière », Jen Wang

LGBT 2019 08 01 Prince

Le prince Sébastien cherche sa future femme, ou plutôt, ses parents lui cherchent une épouse… De son côté, Sébastien est trop occupé à garder son identité secrète à l’abri des regards indiscrets. La nuit, il revêt les tenues les plus folles et part conquérir Paris sous les atours de l’époustouflante Lady Crystallia, l’icône de mode la plus courue de toute la capitale !

Sébastien a une arme secrète : sa couturière, Francès, une des deux seules personnes à connaître son secret, et sa meilleure amie. Mais Francès rêve de s’accomplir par elle-même, et rester au service du prince lui promet une vie dans l’ombre… pour toujours. Combien de temps Francès supportera‑t-elle de vivre dans le boudoir de Sébastien en mettant ses rêves de côté ?

.

« Pourquoi pas nous », Becky Albertalli & Adam Silvera

LGBT 2019 08 02 Pourquoi

« Want to give me a second chance here, universe? »

Arthur est à New York pour l’été, en attendant de savoir s’il va être reçu à Yale. Lorsqu’il croise le chemin de Ben dans un bureau de poste, c’est le coup de foudre. Il y voit un signe du destin. De son côté, Ben doute que le destin soit de son côté : il vient de rompre avec son petit ami, Hudson, et n’est pas vraiment prêt pour une nouvelle relation. Pourtant, ni l’un ni l’autre ne parviennent à oublier cette première rencontre. Au fil des rendez-vous, les deux garçons se rapprochent, jusqu’à ce qu’Arthur découvre que Ben, toujours ami avec Hudson, préfère se confier à son ex-petit copain. Arthur est dévasté. Il est persuadé que son amour est à sens unique. Il leur faudra le soutien de leurs amis pour dépasser les malentendus afin de mieux se retrouver.

.

« Et ils meurent tous les deux à la fin », Adam Silvera

LGBT 2019 08 03 meurent

Le 5 septembre, un peu après minuit, les services de Death-Cast appellent Mateo Torrez et Rufus Emeterio pour leur annoncer une bien mauvaise nouvelle : c’est aujourd’hui qu’ils vont mourir.

Mateo et Rufus ne se connaissent pas, mais, pour des raisons différentes, ils cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour final. La bonne nouvelle ? Il existe une appli pour ça ! L’appli s’appelle « Le Dernier Ami », et grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.

..

« Leah à contretemps », Becky Albertalli

LGBT 2019 08 04 Leah

Quand il s’agit de jouer de la batterie, Leah Burke maîtrise le tempo. Mais la vie réelle n’est pas toujours si bien rythmée. Fille unique d’une jeune mère célibataire, Leah n’a pas les mêmes privilèges que les gens qui l’entourent.
Elle est passionnée de dessin, mais trop complexée pour le montrer. Seule sa mère sait qu’elle est bisexuelle : elle n’a pas trouvé le courage de le dire à ses amis – pas même à son meilleur pote Simon, qui est pourtant « sorti du placard » comme on dit ! Avec la fin du lycée qui approche, le groupe d’amis qu’elle croyait à toute épreuve commence à se diviser.
Les tensions montent. Le cœur de Leah ne bat plus en mesure quand les personnes qu’elle aime se disputent. Surtout lorsqu’elle se rend compte que ses sentiments pour l’une d’entre elles vont au-delà de l’amitié.

.

« Sam et le(s) garçon(s) », L. Philips

LGBT 2019 08 05 Sam

Après deux longues années de célibat, Sam, dix-sept ans, est désespéré : retrouvera-t-il un jour un copain ? Il décide donc de lancer un sort pour faire de nouvelles rencontres… et trois garçons débarquent aussitôt dans sa vie ! Gus, le beau Français en échange scolaire. Jamie, l’artiste timide. Travis, la future rock-star. Sans compter Landon, l’ex de Sam, qui voudrait bien une nouvelle chance… Après le désert affectif, Sam a maintenant l’embarras du choix. Mais lequel des quatre candidats est son garçon idéal ?

.

« Autoboyographie », Christina Lauren

LGBT 2019 08 06 Autoboyographie

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour l’État, plus traditionnel, de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir l’Utah dès que possible).

C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Tanner ne peut résister au plaisir de clouer le bec à Autumn… Quatre mois, c’est long et largement suffisant pour relever ce challenge. D’ailleurs, Tanner a bien raison. Preuve en est, il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – accessoirement mormon – qui a remporté le séminaire haut la main l’année passée. Et il n’a eu besoin que de quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

.

« La main gauche de la nuit », Ursula K. Le Guin

LGBT 2019 08 07 main

Sur Gethen, la planète glacée que les premiers hommes ont baptisée Hiver, il n’y a ni hommes ni femmes, seulement des êtres humains. Des androgynes qui, dans certaines circonstances, adoptent les caractères de l’un ou l’autre sexe.
Les sociétés nombreuses qui se partagent Gethen portent toutes la marque de cette indifférenciation sexuelle. L’Envoyé venu de la Terre, qui passe pour un monstre aux yeux des Géthéniens, parviendra-t-il à leur faire entendre le message de l’Ekumen ?

Ce splendide roman a obtenu le prix Hugo et a consacré Ursula Le Guin comme un des plus grands talents de la science-fiction.

.

« Bâtir aussi », collectif

LGBT 2019 08 08 Bâtir

Un recueil de textes d’anticipation entre essai et fiction qui invite à imaginer de nouvelles formes de futurs partagés. 2011, les printemps arabes ont donné le ton à d’autres révoltes. Un mouvement mondialisé s’étend, c’est l’Haraka. Les productions industrielles, les États et toutes les hiérarchies vacillent. Des dynamiques populaires s’entrechoquent pour répondre aux nécessités de la survie et dessiner un futur habitable. 2021, les communes libres s’épanouissent sur les ruines du système. Comment vivre avec l’héritage de l’Antémonde ? Comment faire le tri des objets et des savoirs d’une époque aux traces tenaces ? Les haraks dessinent leur quotidien en fonction de leurs ressources et de leurs rêves. Des dynamos aux rites funéraires, des nouilles instantanées aux assemblées, la routine collective s’élabore pour bâtir un monde qui s’espère sans dominations.

.

« Leo Loves Aries », Anyta Sunday

LGBT 2019 08 09 Leo

Lion : une nouvelle personne va rentrer dans votre vie en début d’année. Si vous passez outre les moments de frustration qu’elle vous apportera et parvenez à en rire, cela pourrait signifier le début d’une amitié prospère.

Theo Wallace a l’habitude de rire des horoscopes que sa mère lui envoie. Encore obnubilé par son ex et sans aucun ami à son actif, cette prédiction lui donne envie de revoir ses positions. Parce qu’une amitié qui tient la route, qui grandit… Eh bien, ce serait une bonne raison de mettre ses vieilles blessures de côté et de se tourner vers un « avenir prometteur ».

Lorsque sa sœur Léone le met au défi de lui trouver le parfait cavalier pour un mariage printanier, Theo le voit comme l’occasion de se faire de nouveaux amis. Son ex professeur particulier, qui se trouve être son nouveau coloc, Jamie Cooper, semble être un candidat possible et pratique de surcroit. Très pratique. Comme si c’était le destin.

Tout ce qu’il a à faire, c’est de s’assurer que Jamie est le bon choix ; qu’il pourrait être l’homme idéal pour sa sœur, et un bon ami pour lui-même.

Mais faites preuve de prudence, Lion, car les étoiles vous mijotent une surprise…

.

« Le vrai sexe de la vraie vie 2 », Cy.

LGBT 2019 08 10 Sexe

On ne va pas vous cacher que le tome 2 était déjà prévu depuis le début; car avec Le Vrai Sexe de la vraie vie, on a choisi de montrer non pas une sexualité idéale, mais bien des sexualités, variées, différentes, imparfaites… et elles sont nombreuses. Et pour parler de sexe en plein air, de capote fugitive, de culpabilité sexuelle, de sexe pendant les règles, de sodomie hétéro, de changement female to male, de pression masculine ou de sexe sans capote, on avait besoin d’encore beaucoup, beaucoup de papier.

.

3 réflexions sur “Coups de cœur « arc-en-ciel » 2019 des bibliothécaires : Autres suggestions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s