Les coups de cœur du club de lecture n°64 – mai 2019

Coups de coeur 64 mai 2019

« Un certain Paul Darrigrand », Philippe Besson : histoire d’amour autobiographique qui raconte la vérité sans filtre et avec beaucoup de sincérité. (Claudine)

« Un poisson sur la lune », David Vann : livre sombre, tragique et dérangeant sur les derniers jours du père de l’auteur avant son suicide dont certains passages touchent au sublime. (Jacqueline)

« On regrettera plus tard », Agnès Ledig : belle histoire qui décrit superbement les sentiments. (Anne-Marie)

« Colette Nys-Mazure ou l’attention vive », sous la direction d’Anne Prouteau : hommage et analyse de l’œuvre de l’autrice tournaisienne. (Yolande)

« Souveraine Magnifique », Eugène Ebodé : roman douloureux mais nécessaire pour comprendre cette page sombre de l’histoire (le génocide au Rwanda). (Claudine)

« Les délices de Tokyo », Durian Sukegawa : histoire d’une rencontre insolite entre deux êtres de générations différents. (Jacqueline)

« La vie est facile, ne t’inquiète pas », Agnès Martin-Lugand : roman qui fait du bien, plein de bons sentiments et qui réchauffe. (Anne-Marie)

« Les mystères du jardin chinois », Frédéric Lenormand : chouette petite enquête policière. (Yolande)

« Le garçon sauvage », Paolo Cognetti : très beaux monologues intérieurs de l’auteur nourris par la réflexion, la nature et l’introspection. (Claudine)

« La maîtresse de Carlos Gardel », Mayra Santos-Febres : superbe roman aventureux, foisonnant et sensuel sur un beau destin de femme. (Jacqueline)

« Deux sœurs », Madeleine Chapsal : roman sur la méchanceté d’une sœur jalouse de son aînée. (Yolande)

« La vie secrète des écrivains », Guillaume Musso : thriller passionnant, certainement le meilleur de l’auteur qui s’est dépassé. (Claudine)

« Milady, le mystère des mousquetaires », Venayre & Bihel : très belles pages sur une nouvelle interprétation du classique de Dumas qui en propose une lecture féministe. (Jacqueline)

« La carte et le territoire », Michel Houellebecq : roman très moderne. (Yolande)

« A travers », Tom Haugomat :  superbe BD muette qui raconte toute une vie de manière sensible à travers une image de chaque année du personnage. (Sophie)

« Yasmina et les mangeurs de patates », Wauter Mannaert : BD écologique, humoristique et intelligente à lire d’urgence. (Jacqueline)

Date du prochain club de lecture : mardi 21 mai 2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s