Coups de cœur « arc-en-ciel » 2020 des bibliothécaires : « Mes vrais enfants », Jo Walton

nos-vrais-enfants

De quoi ça parle?

Née en 1926, Patricia Cowan finit ses jours dans une maison de retraite. Très âgée, très confuse, elle se souvient de ses deux vies. Dans l’une de ces existences, elle a épousé Mark, avec qui elle avait partagé une liaison épistolaire et platonique, un homme qui n’a pas tardé à montrer son véritable visage. Dans son autre vie, elle a enchaîné les succès professionnels, a rencontré Béatrice et a vécu heureuse avec cette dernière pendant plusieurs décennies. Dans chacune de ces vies, elle a eu des enfants. Elle les aime tous… Mais lesquels sont ses vrais enfants : ceux de l’âge nucléaire ou ceux de l’âge du progrès? Car Patricia ne se souvient pas seulement de ses vies distinctes, elle se souvient de deux mondes où l’Histoire a bifurqué en même temps que son histoire personnelle.

.

Pourquoi on aime?

Le postulat de base de « Mes vrais enfants » est simple et pourtant efficace: suivre la vie d’une femme dans ses deux versions possibles suite à une décision, épouser ou non quelqu’un. Tout au long du roman, Jo Walton nous fait découvrir ces deux vies ne tenant qu’à un « Et si… », ce avec sa plume toujours si humaine et si juste. On aurait pu craindre une difficulté à s’attacher au personnage, à force de voguer entre les possibles. Pas du tout. C’est difficile d’expliquer pourquoi mais ce livre est prenant et attachant et on le quitte avec un gros pincement au cœur.

.

On en parle chez Lorkhan, chez Vert et chez Lune.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s