Semaine « Petits éditeurs » – Francis Rissin de Martin Mongin chez Tusitala

LOGO Tusitala Francis Rissin de Martin Mongin

Nous terminons ce tour des petits éditeurs avec les éditions Tusitala qui ont vu le jour en 2013 et qui, depuis, ont garni leur catalogue de livres hétéroclites, différents mais toujours recherchés. Nous adorons particulièrement « La nuit aveuglante » d’André de Richaud et « La bouche pleine de terre » de Branimir Šćepanović chez eux mais c’est de « Francis Rissin » de Martin Mongin que nous voulons parler aujourd’hui.

 

De quoi ça parle?

De mystérieuses affiches bleues apparaissent dans les villes de France, seulement ornées d’un nom en capitales blanches : FRANCIS RISSIN. Qui est-il ? Comment ces affiches sont-elles arrivées là ? La presse s’interroge, la police enquête, la population s’emballe. Et si Francis Rissin s’apprêtait à prendre le pouvoir, et à devenir le Président qui sauvera la France ?

Pour son premier roman, Martin Mongin signe un livre vertigineux. Un roman composé de onze récits enlevés, onze voix qui lorgnent tour à tour vers le roman policier, le fantastique, le journal intime ou encore le thriller politique, au fil d’une enquête paranoïaque sur l’insaisissable Francis Rissin. Avec une maîtrise rare, Martin Mongin tisse sa toile comme un piège qui se referme sur le lecteur, au cœur de cette zone floue où réalité et fiction s’entremêlent.

Autant marqué par l’art de Lovecraft, de Borges ou de Bolaño que par la pensée de La Boétie ou d’Alain Badiou, Francis Rissin est un premier roman inventif et inattendu, au propos profondément politique.

 

Pourquoi ce livre?

« Francis Rissin » est le type de roman dont il faut savoir le moins possible en le commençant parce qu’il offre une expérience unique de lecture. Tout ce que je vous dirai, c’est qu’il est découpé en 11 parties et que d’une anecdote racontée devant des étudiants naît une histoire inattendue, étonnante et d’une ampleur incroyable, histoire qui va s’étoffer peu à peu et nous mener loin, très loin.

Chapeau à l’auteur qui n’a pas eu froid aux yeux et qui a osé beaucoup de choses, y compris de prendre le risque de nous perdre en nous laissant construire le sens de son récit tout en nous donnant peu à peu les clés pour comprendre celui-ci. C’est un exercice de style incroyable et qui se paie le luxe d’en plus avoir un message à faire passer, et pas des moindres.

J’ai été très impressionnée par ce livre. J’ai envie de vous le conseiller plus que fortement en vous demandant de lui faire confiance et de lui laisser le temps de dérouler son mécanisme et de faire sens, parce que « Francis Rissin » s’enrichit au fur et à mesure des couches de sens qui lui sont rajoutées pour finir par une révélation aussi inattendue que délicieuse.

On en parle aussi sur Mots pour mots, sur Black Novel 1, sur Encore du noir! et sur EmOtions.

Une réflexion sur “Semaine « Petits éditeurs » – Francis Rissin de Martin Mongin chez Tusitala

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s