Coups de cœur « arc-en-ciel » 2021 des bibliothécaires : « Tout ce qui reste de nous », Rosemary Valero-O’Connell

« Tout ce qui reste de nous », Rosemary Valero-O’Connell, Dargaud

De quoi ça parle?

Trois histoires de science-fiction ou de « speculative fiction » qui racontent la perte, le sentiment de fin, l’importance des souvenirs, dans des mondes crépusculaires ou en danger de mort. Voyage dans une autre dimension, accident d’un vaisseau spatial, fable sur la fin d’un monde, ces récits particulièrement émouvants proposent une approche spirituelle des questionnements actuels sur le progrès et la fin du monde, et les conséquences sur nos sentiments.

.

Pourquoi ce livre?

Les superbes dessins de Rosemary Valero-O’Connell m’avaient déjà séduite dans le très bon « Mes ruptures avec Laura Dean » (on vous en reparle samedi), ici c’est encore plus la capacité de l’autrice à nous raconter des histoires d’une beauté mélancolique et glauque qui m’a complètement emportée. Nous retrouvons trois récits sur la mémoire, l’amour, l’oubli, ce dans des univers qui voguent entre science-fiction et fantastique. C’est doux, c’est tendre, c’est triste. C’est beau.

.

On en parle aussi chez Sens Critique (avis de BlueX), chez Le Suricate et sur Ligne claire.

Une réflexion sur “Coups de cœur « arc-en-ciel » 2021 des bibliothécaires : « Tout ce qui reste de nous », Rosemary Valero-O’Connell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s