Les coups de cœur du club de lecture n°79 – Octobre 2021

« Là où le bonheur se respire », Sophie TalMen : un « nez » essaie de redonner le goût de vivre à sa sœur en l’emmenant au bord de la mer pour stimuler ses sens. Histoire de résilience et d’amour et. (Anne-Marie)

« Le tatoueur d’Auschwitz », Heather Morris : un juif transporté en camp de concentration est désigné comme tatoueur du camp, il rencontre une jeune femme qu’il doit retatouer et en tombe amoureux. Histoire de deux êtres ordinaires qui ont vécu dans des circonstances horribles. Magnifique. (Claudine)

« Unité alphabet », Jussi Adler-Olsen : deux amis pilotes en 44 sont faits prisonniers, survivent sous une identité allemande et se retrouvent dans un institut où on torture les officiers devenus fous… L’histoire se poursuit pendant les jeux olympiques de Munich en 72. Un livre sur l’amitié et la trahison mais aussi sur la réparation et la rédemption rempli de suspense. (Béatrice)

« Rien n’est noir », Claire Berest : histoire de la vie hors norme de Frida Kahlo et de son marie avec une plume vive et colorée. (Eveline)

« Mon mari », Maud Ventura : histoire d’une femme un peu trop amoureuse de son mari qui l’obsède jour et nuit. Drôle et glaçant à la fois. (Sophie)

« Enfant de salaud », Sorj Chalandon : l’auteur se remémore les mensonges de son père sur ce qu’il a fait pendant la seconde guerre mondiale et remet en cause ceux-ci lors du procès de Klaus Barbie. Livre superbement écrit. (Claudine)

« Les piliers de la terre », Ken Follett : 1123.Malédiction de trois personnes après une pendaison. On va suivre une famille dont le père est bâtisseur de cathédrales ainsi que la construction d’une cathédrale. Beaucoup d’action, d’injustices et de détails sur la construction de ces monuments. Captivant. (Béatrice)

« Le créateur de poupées », Nina Allan : un homme obsédé par les poupées commence à correspondre avec une mystérieuse femme et tente de percer avec elle les mystères derrière une collection de poupées étranges. Superbe, sombre et doux à la fois. (Sophie)

« La vie cachée de Lola », Dany Rousson : histoire d’une famille qui fuit la guerre espagnole et se reconstruit en France. Beau et touchant. (Claudine)

« Rose », Tatiana de Rosnay : lors de la reconstruction de Paris par Haussman, une femme risque de perdre la maison qu’elle a promis à son défunt mari de garder. Très belle histoire qui nous emporte dans l’Histoire. (Eveline)

« La remplaçante », Sophie Adriansen & Mathou : une femme accouche et se retrouve prise par une dépression post-partum qui lui donne l’impression d’être une mauvaise mère. Cette BD est très importante et devrait être lue par les futures mères, on cache trop ce genre de sujet encore maintenant. (Claudine)

« Ce que nous avons perdu dans le feu », Mariana Enriquez : une collection de nouvelles qui flirtent avec le fantastique d’une plume superbe et envoutante. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 5 novembre à 14h30.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s