Bibliothécaire d’un soir (1): Jean-Philippe Querton

Bibliothécaire d'un soir Querton image 1100x1500.

.

A partir de ce mois de février, le Centre de Lecture publique de Mont-de-l’Enclus lance des rencontres littéraires qui sont inspirées des « Libraire d’un soir » de la Librairie Charybde de Paris (voir: https://www.youtube.com/user/MrHugues56/videos). Le principe? Faire venir une personnalité liée de près ou de loin au monde littéraire (et qui a aussi un pied dans celui artistique et culturel plus général si possible) pour la présenter (ainsi que ses livres) puis lui demander de parler de cinq livres (ou plus) qui sont importants pour elle et qu’elle voudrait faire lire aux autres. Ces livres pourront ensuite être empruntés dans notre bibliothèque. Ces rencontres dureront une grosse heure et se passeront le vendredi soir à 19h, en général le dernier vendredi du mois, un mois sur deux. Et notre premier bibliothécaire d’un soir sera Jean-Philippe Querton, auteur et éditeur de Cactus Inébranlable éditions. Il vous parlera pendant une petite heure des livres qui l’ont marqué et discutera ensuite avec vous autour d’un verre de l’amitié.

Publicités

Ce mois au Centre de Lecture (édition février 2018)

.

Brico-lectures, lectures et jeux (enfants) :

Mercredi 07/02 : 14h-15h30 : Atelier de brico-lecture pour enfants de 5 à 12 ans

Mercredi 21/02 : 14h-15h30 : Atelier de brico-lecture pour enfants de 5 à 12 ans

Mercredi 28/02 : 14h-15h : Atelier de jeux de société pour enfants de 5 à 12 ans

 .

Clubs de Lecture, de tricot-crochet et de scrabble (adultes) :

Vendredi 02/02 : 15h : Club de lecture pour adultes

Mardi 06/02 : 14h-16h : Rencontre de crochet et tricot pour discussion futur projet

Vendredi 23/02 : 15h : Club de Scrabble

.

Informatique (adultes) :

Jeudi 01/02 : 10h-11h30 : Foire aux questions informatiques – inscription OBLIGATOIRE

Jeudi 22/02 : 10h-11h30 : Utiliser sa boîte mails – Pour débutants, ordinateur nécessaire – inscription OBLIGATOIRE

.

Ecriture/dessin (adultes et adolescents) :

Samedi 10/02 : 10h-12h30 & 14h-16h30 : Atelier de BD & mangas pour ados et adultes

 .

Tout public :

Mercredi 07/02 : 16h-18h : Permanence du Centre culturel du Pays des Collines

Venez rencontrer un membre du Centre culturel du Pays des Collines pour acheter vos places pour les spectacles, poser des questions sur les animations ou proposer des collaborations.

F+®vrier -Kosmeflora 3

Mercredi 07/02 : Soirée de la Création organisée par le Centre culturel du Pays des Collines : produits de beauté

Les deux animateurs de « Kosmeflora », Jason Goessens et Emilie Huysman débuteront l’atelier par une sensibilisation aux produits nocifs présents dans les grandes surfaces. Ensuite, les animateurs vous décriront les propriétés des ingrédients naturels utilisés pour vos créations.

Enfin, vous préparerez votre crème nourrissante et votre déodorant personnalisés aux huiles essentielles et repartirez avec un petit fascicule explicatif pour réaliser vos produits chez vous !

Inscription obligatoire : 069/34.33.00 ou info@culturecollines.com

Jean-Philippe Querton

Vendredi 23/02 : Bibliothécaire d’un soir : Jean-Philippe Querton

Inspirées des « Libraire d’un soir » de la librairie Charybde (Paris), ces rencontres vous permettront de découvrir les livres qui ont marqué la vie de personnalités du monde culturel. Jean-Philippe Querton, auteur et éditeur enclusien (Cactus inébranlable éditions), sera notre premier bibliothécaire d’un soir. Rencontre suivie d’un verre en compagnie de l’auteur/éditeur qui discutera de ses livres et de ses lectures avec vous.

Fin du mois « qui dérange » (sur le blog seulement)

Collection livres qui dérangent vue ensemble

Ça y est. L’édition 2018 du Tournai Ramdam Festival est finie. Nous vous avons présenté ici une partie de notre nouvelle collection de « Livres qui dérangent » durant le mois. Elle continuera bien sûr à grandir et à être mise à votre disposition. Notre ciné-club qui vous proposera six films d’éditions précédentes du Ramdam en 2018 a été lancé hier soir avec « Angle Mort » et un chouette débat a suivi cette projection (nous vous attendons pour le prochain film en mars). Le meuble du Ramdam est arrivé et des DVD de films et documentaires de précédentes éditions du Ramdam sont disponibles au prêt (50 centimes pour une semaine). Nous pouvons clôturer sur ce blog notre mois consacré aux histoires qui dérangent, en sachant que l’aventure continue en (et hors) nos murs.

Et pour terminer en beauté, voici un petit extrait important ET dérangeant d’un court métrage belge, « Dormir au chaud » de Pierre Duculot (plus d’informations ici), qui date de 2006 mais qui, malheureusement, a maintenant des allures prémonitoires quand est en train d’être débattue la possibilité d’adopter une loi sur les visites domiciliaires (on en parle notamment ici):

Ramdam: premiers DVD du Centre de Lecture

Comme nous vous l’avions annoncé, nous collaborons désormais avec le Tournai Ramdam Festival et nous avons reçu, à l’occasion de cette collaboration, le meuble officiel du festival pour ranger et proposer à la location des DVD des précédentes éditions.

Les premiers DVD disponibles dans le cadre de cette collaboration, prêtés par la bibliothèque de Tournai, sont empruntables dès vendredi 26 janvier 19h au Centre de Lecture. Quinze films qui dérangent pour votre plus grand plaisir. Ils peuvent être empruntés pour une semaine et pour 50 centimes chacun (attention, des amendes seront demandées pour les jours de retard afin que tout le monde puisse profiter du plus de films possibles).

N’hésitez pas à venir emprunter ces DVD lors de la projection du premier film de notre nouveau ciné-club, « Angle Mort » de Nabil Ben Yadir (le 26/01 à 19h).

Meuble Ramdam et premiers DVD 02 petit

Les livres qui dérangent: « L’Occident terroriste », Noam Chomsky & André Vltchek

 

collection l'occident terroriste

De quoi ça parle?

Dans ce livre, Noam Chomsky s’entretient avec le réalisateur et journaliste d’enquête Andre Vltchek sur la puissance de l’Occident et son appareil de propagande. « L’Occident terroriste » constitue une excellente introduction à la pensée politique de Chomsky et une lecture éclairante sur le véritable rôle de l’Occident dans le monde. S’ouvrant sur l’histoire du kiosque à journaux de New York où le jeune Chomsky a commencé à faire son éducation politique, la discussion s’élargit progressivement sur des sujets tels que le colonialisme et le contrôle impérialiste, la propagande et les médias, la puissance et le déclin des États-Unis. Les auteurs critiquent de façon magistrale l’héritage du colonialisme et l’exploitation des ressources naturelles par l’Occident en effectuant un retour sur les grands événements qui ont jalonné le XXe siècle. Ce livre d’entretiens est une bouffée d’air frais pour tous ceux et celles qui refusent de se laisser gagner par le cynisme et la déception devant l’état du monde actuel.

.

Pourquoi ça dérange?

Quand on parle de terrorisme viennent tout de suite à l’esprit l’État islamique et autres joyeusetés « non-occidentales ». Nous oublions allègrement et facilement à quel point l’Occident a, lui aussi, et de manière beaucoup plus massive, réalisé bon nombre d’actions terroristes qui ont entraîné la mort de millions de personnes, ce après la seconde guerre mondiale (ne parlons pas des périodes antérieures…).

Ce livre propose de rappeler ces faits qui permettent de relativiser et de recontextualiser ce qu’on considère comme un acte terroriste à notre époque. Voilà un essai qui devrait être étudié en cours d’histoire en secondaire…

.

Logo collection les livres qui dérangent

 

Ciné-club: « Angle Mort » de Nabil Ben Yadir (Belgique – 2017 – thriller) (RAMDAM)

Quittons les livres pour parler film aujourd’hui avec le « film qui dérange » qui sera projeté vendredi prochain (vendredi 26 janvier) au Centre de Lecture à 19h. La projection sera gratuite mais nous vous demandons de vous inscrire à celle-ci avant (inscriptions jusqu’au jeudi 25 janvier compris). C’est un essai, nous ne savons pas si un ciné-club pourrait intéresser les gens, dès lors si c’est une initiative qui vous intéresse, merci de nous le faire savoir en assistant à la projection. Parlons un peu du film que vous pourrez voir en janvier:

Angle mort

De quoi ça parle?

Jan Verbeeck, le flic le plus populaire de Flandre, démissionne du poste de commissaire de la brigade des stups pour s’engager dans un parti populiste et nationaliste. Lors d’une dernière descente dans un labo clandestin à Charleroi, son passé refait surface et déclenche une série d’évènements aussi imprévisibles qu’incontrôlables.

angle-mort.20170303013404

Pourquoi ça dérange?

Ce thriller nerveux qui nous fait voyager d’Anvers à Charleroi nous propose, entre ses scènes d’action bien trempées, une réflexion plus que nécessaire sur le nationalisme, les frontières et le racisme qui gangrènent notre pays et qui s’affichent de plus en plus éhontément dans les médias et les discours politiques. A partir de 13 ans, certaines scènes étant assez violentes…

Ce film a fait l’ouverture de l’édition 2017 du Tournai Ramdam Festival.

Les livres qui dérangent: « Le syndrome du bien-être », Carl Cederström & Andrew Spicer

Le-syndrome-du-bien-etre

De quoi ça parle?

Vous êtes accro à la salle de sport ? Vous ne comptez plus les moutons mais vos calories pour vous endormir ? Vous vous sentez coupable de ne pas être suffisamment heureux, et ce malgré tous vos efforts ? Alors vous souffrez sûrement du syndrome du bien-être. Tel est le diagnostic établi par Carl Cederström et André Spicer.
Ils montrent dans ce livre comment la recherche du bien-être optimal, loin de produire les effets bénéfiques vantés tous azimuts, provoque un sentiment de mal-être et participe du repli sur soi. Ils analysent de multiples cas symptomatiques, comme ceux des fanatiques de la santé en quête du régime alimentaire idéal, des employés qui débutent leur journée par un footing ou par une séance de fitness, des adeptes du quantified self qui mesurent – gadgets et applis à l’appui – chacun de leurs faits et gestes, y compris les plus intimes… Dans ce monde inquiétant, la bonne santé devient un impératif moral, le désir de transformation de soi remplace la volonté de changement social, la culpabilisation des récalcitrants est un des grands axes des politiques publiques, et la pensée positive empêche tout véritable discours critique d’exister.
Résolument à contre-courant, ce livre démonte avec une grande lucidité les fondements du culte du corps et de cette quête désespérée du bien-être et de la santé parfaite.

.

Pourquoi ça dérange?

Dans notre société où la santé est la première chose que l’on souhaite aux gens mais devient également une autre manière de juger (des personnes ayant du poids à celles avec un handicap quelconque en passant par celles qui ont un problème plus ou moins visible génétique, d’addiction, accidentel ou autre), le culte du corps sain devient de plus en plus prégnant, encore plus si l’on considère que celui-ci se doit d’être mis au service de l’Entreprise. La personne malade devient une sorte d’anomalie, un ennemi contre lequel il faut lutter alors que rien de plus naturel que la maladie si l’on y pense…

Les auteurs de cet essai nous proposent de disséquer les croyances et nouvelles formes de « cultes » qui vénèrent la santé et ce qui se cache derrière cette recherche excessive du corpore sano auquel on n’associe plus tant que ça la mens sana. Loin de dire qu’être en bonne santé, c’est mal, ils veulent surtout dénoncer l’idéologie sous-jacente à recherche excessive de la nourriture optimale, de l’exercice sculpteur, des records et autres. Et ils mettent le doigt là où ça fait mal, dénonçant de nombreuses dérives parfois effrayantes entraînées par cette course au « mieux être »…

.

Logo collection les livres qui dérangent