Les coups de cœur du club de lecture n°54 – juillet 2018

2018 07 coups de coeur 54

« Grand frère », Mahir Guven : histoire à deux voix sur un sujet d’actualité (la guerre en Syrie et le terrorisme de l’Etat islamique) qui a reçu le Prix Première 2018. (Claudine)

« Meurtrier sans visage », Henning Mankell : encore une très bonne enquête de Wallander par un Mankell qui ne déçoit jamais. (Gina)

« Je vais rester », Trondheim & Chevillard : superbe BD pleine d’humanité et d’empathie sur le deuil aux couleurs estivales et aux doux dessins. (Jacqueline)

« La femme qui ne vieillissait pas », Grégoire Delacourt : beau roman qui amène à réfléchir sur le couple,  l’âge et le fait de vieillir. (Eveline)

« Elle s’appelait Sarah », Tatiana de Rosnay : roman historique et d’enquête sur la mémoire et les non-dits. (Claudine)

« Dysfonctionnelle », Axl Cendres : roman touchant brassant plusieurs sujets tels que la tolérance, l’homosexualité, la drogue ou encore les stéréotypes grâce à une famille atypique. (Jacqueline)

« Mémé dans les orties », Aurélie Valognes : roman familiale drôle et attachant sur une famille passant des vacances ensemble dans une grande maison en Bretagne. (Claudine)

« The Hate U Give », Angie Thomas : beau roman brassant les questions de deuil, d’amitié et de violences policières dans le cadre du mouvement des Black Lives Matter. (Jacqueline)

« L’amour, accessoires », Fleur Breteau : étonnant et intéressant témoignage sur l’expérience de l’autrice qui a travaillé dans un sex shop, tout en délicatesse et sans une once de voyeurisme. (Sophie)

« Grandeur et décadence », Liv Strömquist : BD pamphlétaire délicieusement piquante qui démolit le capitalisme avec des arguments chocs imparables. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 3 août 2018

Publicités

Les coups de cœur du club de lecture n°53 – juin 2018

Coups coeur club lecture 53 juin 2018

« Une place à prendre », J.K. Rowling : étude de caractère qui reflète l’hypocrisie actuelle. (Béatrice)

« La part de l’autre », E-E Schmitt : intéressante histoire en partie fiction, en partie réalité sur Hitler. (Claudine)

« Les loyautés », Delphine Vigan : roman qui parle de maltraitance, d’amour maternelle et de la réalité de notre époque. (Eveline)

« La Symphonie du hasard » tome 1, Douglas Kennedy : vie d’une famille de l’Amérique profonde. (Raphaël)

« L’origine des autres », Toni Morrison : série de conférences de l’autrice à Harvard dont on ne sort pas indemne. (Claudine)

« T’en souviens-tu, mon Anaïs », Michel Bussi : 4 nouvelles mystérieuses avec plein de rebondissements. (Eveline)

« C’était mieux avant », Michel Serres : l’auteur démontre les souffrances du passé pour expliquer que le présent n’est pas si mal. (Claudine)

« Emma G. Wildford », Zidrou et Edith : BD raffinée au scénario marquant. (Claudine)

« Melville » 2 tomes, Romain Renard : BD aux dessins incroyablement beau qui raconte des histoires flirtant avec le fantastique. (Geoffrey)

« Dysfonctionnelle », Axl Cendres : touchante et drôle histoire familiale qui restera longtemps avec le lecteur. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 6 juillet 2018

Les coups de cœur du club de lecture n°52 – mai 2018

2018 05 coups de coeur 52

« America » : revue très intéressante avec des interviews et des essais, gros coup de cœur. (Raphaël)

« Vivre. Penser. Regarder. », Siri Hustvedt : essais à méditer parlant de la vie de l’autrice. (Raphaël)

« Guide des égarés », Jean d’Ormesson : réflexion de l’auteur avec sa verve habituelle. (Raphaël)

« Le sentiment d’abandon », Saverio Tomasella : intéressant guide psychologique sur les conséquences de l’abandon pour sortir du schéma de la victime. (Yolande)

« La librairie de l’île », Gabrielle Zevin : livre qui fait du bien, qui réchauffe l’âme. (Claudine)

« L’ombre de nos nuits », Gaëlle Josse : petite merveille à l’écriture superbe. (Jacqueline)

« L’enfant cheval », Rupert Isaacson : roman autobiographique du père d’un enfant autiste sur l’amitié de celui-ci avec un cheval et leur voyage en Mongolie. (Gina)

« La valse des arbres et du ciel », Jean-Michel Guenassia : superbe biographie romancée sur la rencontre entre Van Gogh et le Dr Gachez. (Claudine)

« The Hate U Give », Angie Thomas : roman jeunesse sur le mouvement Black Lives Matter qui est d’une importance capitale et qui vous remuera profondément. (Sophie)

« Eugénie Grandet », Honoré de Balzac : classique beau et prenant. (Yolande)

« La femme au carnet rouge », Antoine Laurain : jeu de piste léger et bien ficelé. (Claudine)

« Le somnambule », Sébastien Fitzek : thriller psychologique angoissant  qui parle d’une véritable descente aux enfers dans une ambiance de folie pure. (Jacqueline)

Série de BD par Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini : BDs pour ados très justes qui abordent des sujets importants, loin des clichés des romans jeunesse. (Geoffrey)

« Simon & Louise », Max de Radiguès : 2 BDs qui parlent d’ados de manière très juste. (Geoffrey)

« Bad Feminist », Roxane Gay : collection de courts essais décomplexants et pertinents sur le rapport de l’autrice au féminisme. (Sophie)

« Et si c’était vrai », Marc Lévy : beau roman sur une histoire d’amour atypique. (Claudine)

« L’étang », Claire-Louise Bennett : livre très original, éloge de la rêverie solitaire. (Jacqueline)

« Homo Sapienne », Niviaq Korneliussen : roman générationnel qui étonne puis touche. (Sophie)

« Underground railroad », Colson Whitehead : roman superbe sur l’esclavagisme. (Yolande)

« Journal d’une Femen », Dufranne et Lefebvre : BD qui aide à mieux comprendre les Femens et à sortir de l’idée négative que l’on a de ces femmes. (Claudine)

« Madame Pylinska et le secret de Chopin », E-E Schmitt : belle initiation aux grands compositeurs. (Claudine)

« Amatka », Karin Tidbeck : roman de SF féministe et égalitariste marquant. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 1er juin 2018

Les coups de cœur du club de lecture n°51 – avril 2018

Coups de coeur 51 avril

« Ce lien qui ne meurt jamais », Lytta basset : journal de deuil touchant d’une mère pleurant sa fille. (Yolande)

« Cher Amour », Bernard Giraudeau : réflexion émouvante sur une liaison baignant dans de belles références historiques. (Béatrice)

« La tresse », Laetitia Colombiani : très émouvant destin de trois femmes qui luttent pour sortir de leur condition. (Eveline)

« La valse des arbres et du ciel », Jean-Michel Guenassia : récit sur la mort de Van Gogh par un auteur ayant réussi à imprégner son écriture de l’art du peintre. (Claudine)

« L’envoutement de Lily Dahl », Siri Hustvedt : délicate histoire d’une jeune femme qui se laisse séduire par un artiste. (Raphaël)

« L’échine », Philippe Djian : quotidien banal mais intrigant d’un écrivain à succès. (Yolande)

« On la trouvait plutôt jolie », Michel Bussi : thriller addictif et prenant sur l’exploitation des migrants. (Eveline)

« Exit West », Mohsin Hamid : histoire d’amour réaliste sur fond d’exil. (Claudine)

« L’étrange voyage de Monsieur Dalrdry », Marc Levy : gros coup de cœur pour cette histoire de voyages et de rencontres. (Yolande)

« Les petites victoires », Yvon Roy : BD autobiographique touchante sur un père tentant d’établir le contact avec son fils autiste. (Claudine)

« Mémoires de jouets », Jeanne Damamme : très beau documentaire précis sur les jouets d’antan. (Yolande)

« Petits portraits de grandes personnes », Barbara Constantine : beaux parcours de vies de gens très simples vivants dans une maison de repos. (Claudine)

« Un nouveau regard sur la terre », François et Noël Graveline : superbe livre rempli de photos insolites de la terre. (Yolande)

« Libération », Patrick Ness : une journée dans la vie d’un ado qui va devoir se confronter à ses proches. Marquant. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 4 mai 2018

Les coups de cœur du club de lecture n°50 – mars 2018

Coups de coeur 50 mars 2018

« Au revoir là-haut », Pierre Lemaître : Drame prenant qui parle des gueules cassées avec un grand réalisme. (Claudine)

« Les crocodiles », Thomas Mathieu : récits terrifiants sur le sexisme ordinaire. (Baptiste)

« Robinson », Laurent Demoulin : délicat récit de l’auteur sur l’autisme de son fils. (Jacqueline)

« Regain », Jean Giono : Giono décrit la nature de telle manière qu’on a l’impression de la voir. (Gina)

« Hitler, la chute », Mario Frank : reconstitution minutieuse des derniers jours d’Hitler. (Yolande)

« Les chemins noirs », Sylvain Tesson : agréable réflexion bien écrite sur ce que la marche apporte. (Claudine)

« La librairie de l’île », Gabrielle Zevin : charmant roman bien écrit sur un libraire qui découvre un enfant sur le pas de sa porte. (Raphaël)

« Appelle-moi par ton nom », André Aciman : récit touchant et déchirant d’un premier amour estival. (Sophie)

« Entre deux mondes », Olivier Norek : roman qui fait mal et qui ouvre les yeux sur la réalité du traitement des migrants en France. On n’en sort pas indemne. (Jacqueline)

« Les pilules bleues », Frederik Peeters : BD marquante sur le quotidien d’un couple dont la femme a le sida. (Claudine) 

« Couleurs de l’incendie », Pierre Lemaître : suite jouissive jusqu’à la dernière ligne qui tient de Dumas dans son intrigue. (Jacqueline)

« Comprendre la météo », Brian Cosgrove : bon documentaire qui pose clairement les bases de la météorologie. (Yolande)

« Le charme discret de l’intestin », Giulia Enders : explications humoristique du fonctionnement de notre « ventre ». (Yolande)

« Les loyautés », delphine de Vigan : roman difficile mais bien écrit sur l’enfance maltraitée. (Claudine)

« L’étang », Claire-Louise Bennett : instantanés de la vie d’une femme loin du monde. (Sophie)

« Vulnérables », Richard Krawiec : roman noir, âpre, terriblement violent mais plein de compassion. (Jacqueline)

 

Date du prochain club de lecture : vendredi 6 avril 2018

Les coups de cœur du club de lecture n°49 – février 2018

2018 02 coups coeur 49

« La petite boulangerie du bout du monde », Jenny Colgan : histoire facile à lire, adorable, drôle, attachante et terriblement « british ». (Raphaël)

« L’adoption », 2 tomes, Zidrou et Monin : histoire surprenante, tendre et déroutante de la rencontre entre une enfant adoptée et son grand-père d’adoption. (Geoffrey)

« Je peux très bien me passer de toi », Marie Vareille : drôle et très sympathique pacte entre amies. (Claudine)

« Les âmes blessées », Boris Cyrulnik : très bon ouvrage de vulgarisation sur la neuropsychiatrie. (Claudine)

« Le Joueur d’échecs », Stefan Zweig : roman aussi court qu’il est intense et marquant. (Claudine)

« L’île aux mensonges », Frances Hardinge : histoire oscillant entre enquête et plaidoyer féminisme parlant du destin d’une adolescente à l’époque de Darwin. (Sophie)

 

Date du prochain club de lecture : vendredi 9 mars 2018

Les coups de cœur du club de lecture n°48 – janvier 2018

2018 01 coups de coeur 48

« La vengeance du pardon », Eric-Emmanuel Schmitt : recueil de nouvelles philosophiques et psychologiques écrites d’une très belle plume (Raphaël).

« Norilsk », Caryl Ferey : récit véridique et noir de la visite de la ville la plus polluée au monde qui permet aussi de découvrir un pan de l’histoire soviétique (Claudine).

« Femme à la mobylette », Jean-Luc Seigle : portrait saisissant d’une femme ordinaire au bord du gouffre qui parle de la France des laissés-pour-compte (Claudine).

« La petite boulangerie du bout du monde », Jenny Colgan : roman agréable et chaleureux qui fait du bien par où il passe (Claudine).

« Monsieur origami », Jean-Marc Ceci : conte philosophique à l’ambiance lente, reposante et sereine (Claudine).

« Paroles d’honneur », Leïla Slimani et Laetitia Coryn : témoignages mis en images sur le rapport contradictoire entre tradition et modernité en amour en Algérie (Claudine).

« La France sur le pouce », Olivier Courtois : magnifique portrait de la France et des Français superbement illustré mais surtout très humain (Béatrice).

« En un monde parfait », Laura Kasischke : roman troublant qui change de style en court de route pour nous offrir l’histoire domestique d’une épidémie (Jacqueline).

« Arrête avec tes mensonges », Philippe Besson : roman très bien écrit et attachant sur un premier amour (Evelyne).

« Le livre du Hygge », Miek Wiking : beau documentaire à lire et à regarder sur comment vivre plus agréablement grâce à une « recette » danoise (Yolande).

« Les petites victoires », Yvon Roy : récit émouvant plein de tendresse et d’optimisme sur le combat quotidien du père d’un enfant dans le spectre autistique (Jacqueline).

« La spectaculaire histoire des rois belges », Patrick Roegiers : histoire de la Belgique à travers ses rois (Yolande).

« Sisters », Michelle Adams » : écriture efficace nous faisant découvrir une histoire sombre de secrets de familles (Evelyne).

« Le Luxembourg », Raymond Schaak : beau documentaire sur ce pays plein de richesses (Yolande).

« Le monument », Claude Duneton : récit des morts d’un monument de la guerre 14-18 (Yolande).

« Majestueuse Chine » : passé et présent d’un pays immense à travers de superbes images (Yolande).