Les coups de cœur du club de lecture n°84 – Avril 2022

Couvertures des coups de cœur de ce club de lecture

« L’accident de chasse », David L Carson, Landis Blair :  Chicago, un père raconte son histoire surprenante à son fils qui a des ennuis avec la police. BD aux dessins d’une grande finesse sur les erreurs de jeunesse et la vie en prison. (Claudine)

 « La vie cachée de Lola », Danny Rousson : roman autour de destins croisés de personnes fuyant la guerre d’Espagne en France. Belle écriture pour une histoire à la fois dure et douce. (Marie-Claire)

« Toutes blessent, la dernière tue », Karine Giebel : histoire d’une esclave de 9 ans des temps modernes et, en parallèle, d’un homme solitaire qui découvre une femme blessée. Livre assez dur, condensé d’horreur, de barbarie et de violence qui bouleverse et dénonce. Très gros coup de cœur. (Béatrice)

« Maigret se fâche », Georges Simenon : une veuve vient trouver le commissaire pour comprendre pourquoi sa petite fille est morte. Encore un bon Maigret ! (Gina)

« Derrière les portes », B.A. Paris : Descente en enfer d’une jeune femme qui épouse un homme qui semblait parfait mais qui se révèle horrible. Livre percutant, glacial, effroyable, impossible d’en sortir indemne ! (Eveline)

« BL Métamorphose » t.1, Kaori Tsurutani :  une jeune fille et une dame âgée deviennent amies autour de leur passion pour le BL. Incroyablement doux (Claudine)

« Ainsi gèlent les bulles de savon », Marie Vareille : histoire de familles pas forcément faciles autour de problèmes de maternité mais qui fait du bien. (Marie-Claire)

« La première enquête de Maigret », Georges Simenon : en plus d’être une bonne enquête, on découvre ici l’histoire de la naissance du commissaire. (Gina)

« Les folles enquêtes de Magritte et Georgette » t.2, Nadine Monfils :  beaucoup de références aux œuvres du peintre et d’humour dans cette nouvelle enquête du peintre et de sa femme. (Claudine)

« Le tourbillon de la vie », Aurélie Valognes : un homme âgé passe un été avec son petit-fils de 8 ans. Roman de la transmission et du partage des petits secrets très attendrissant truffé de réflexions philosophiques. (Claudine)

« Tous les héros s’appellent Phénix », Jérémie Royer et Nastasia Rugani : Phénix et sa sœur vivent souvent seules, jusqu’à ce que leur mère rencontre un homme qui envahira leur vie de manière de plus en plus violente… BD dure et pleine de tendresse sur la violence familiale. (Claudine)

« Tè Mawon », Michael Roch » :  roman de science-fiction différent, linguistiquement original et incroyablement prenant ! (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 13 mai à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°83 – Mars 2022

Couvertures des livres coups de cœur

« Les flammes de pierre », Jean-Christophe Rufin : livre sur un guide et une mystérieuse cliente dont il tombe amoureux et dont la vie va être bouleversée par le Mont Blanc. Très beau roman à la fin haletante. (Claudine)

« Acte de dieu », Giacomo Nanni : BD hybride à latechnique graphique étonnante au service d’un contenu marquant. Fragile et fort à la fois. Enorme coup de cœur. (Marianne)

« Un employé modèle », Paul Cleave : en Nouvelle Zélande, un tueur en série se voit accuser d’un meurtre qu’il n’a pas commis et il décide de démasquer son imitateur… Thriller surprenant, très drôle aux descriptions méticuleuses. (Béatrice)

« Goupil ou face », Lou Lubie : BD sur une femme cyclothymique qui raconte son quotidien. Sujet très intéressant et traité de manière compréhensible. (Claudine)

« Regarde comme c’est beau », Granpa Chan & Grandma Marina : des messages (vrais) par des grands-parents coréens à leurs petits-enfants qui vivent loin, très émouvant. (Marianne)

« Après », Stephen King : un enfant veut avoir une enfance ordinaire… mais il peut voir les morts et leur parler. La police va utiliser son don. Roman noir, effrayant mais également émouvant. (Béatrice)

« Paris-Briançon », Philippe Besson : des gens réunis par hasard dans un train de nuit, tous ne survivront pas… Pourquoi ? Que va-t-il se passer ? Accrocheur et passionnant. (Claudine)

« Préférence système », Ugo Bienvenu : BD de science-fiction parlant d’un couple qui veut un enfant, aidé par un robot-gestateur. Beau, très humain et pose beaucoup de questions. (Marianne)

« Les étincelles invisibles », Elle McNicoll : une autrice autiste raconte l’histoire d’une fillette dans le spectre autistique qui veut rendre hommage aux femme accusées d’être sorcières et tuées des siècles avant dans sa ville. Livre touchant et adorable, gros coup de cœur. (Marianne et Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 1er avril à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°82 – Février 2022

Couvertures des livres coups de coeur

« On regrettera plus tard », Agnes Ledig :  livre qui parle d’empathie et de douceur malgré les temps difficiles. Très beau. (Claudine)

« 22/11/63 », Stephen King : livre de voyage dans le temps pour empêcher l’assassinat de Kennedy. Impressionnants détails historiques dans cette histoire mélancolique très prenante. (Béatrice)

« Les hommes aussi ont la chair de poule », Karine Lambert : 5 hommes qui se réunissent autour d’une rénovation réfléchissent à leurs relations amoureuses malheureuses. Optimiste et humoristique. (Claudine)

« Khalil », Yasmina Khadra : sur un terroriste dont l’attentat rate. L’auteur essaie de comprendre l’histoire de cet homme. Très bien raconté. (Eveline)

« Demain est un autre jour », Lori Nelson Spielmann : une jeune femme se voit obligée à réaliser ses rêves d’enfants pour toucher un héritage. Frais, léger, plein d’amour (filial et romantique) avec une écriture pétillante. (Béatrice)

« Les gens heureux lisent et boivent du café », Agnès Martin-Lugand : unefemme vient de perdre son mari et sa fille et va refaire sa vie en Irlande. Doux et plein d’espoir. (Claudine)

« Elle ou moi », K. L. Slater : un homme qui vient de perdre son épouse élève seul ses enfants jusqu’à ce qu’il croise une femme qui essaie de s’accaparer ce père. Histoire angoissante et psychologique d’une manipulatrice.  (Eveline)

« Je t’aime », Barbara Abel : thriller dans un cadre familial qui se termine en tragédie. Très bon suspense et livre prenant malgré une fin un peu moins enthousiasmante. (Béatrice)

« Ressac », Diglee : récit d’expérience de vie qui parle d’une retraite en Bretagne que l’autrice a fait en 2020. Elle fait de belles rencontres. Très belle histoire très bien écrite. (Claudine)

« Les souvenirs et les regrets aussi », Sara Gréselle : très beau recueil de poèmes illustré par l’autrice qui raconte des histoires d’amour universelles. (Sophie C)

« Grégoire et le vieux libraire », Marc Roger :  histoire d’une amitié entre un ado et un vieux libraire qui perd la vue. Touchant hommage à la littérature via une amitié intergénérationnelle. (Claudine)

« Les portes perdues », Seanan McGuire : roman fantastique et glauque sur des enfants revenus de mondes fantastiques… ou non. Passionnant. (Sophie C)

Date du prochain club de lecture : vendredi 4 mars à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°81 – Décembre 2021

Couvertures des livres mentionnés ci-dessous

« Les folles enquêtes de Magritte et Georgette », Nadine Monfils :  roman policier très original sur fond de Belgitude avec le peintre belge et sa femme. (Claudine et Eveline)

« Mon Mari », Maud Ventura :  livre tordu et pervers sur une femme obsédée par son mari. Etrange ! (Eveline)

« Sans jamais atteindre le sommet », Paolo Cognetti :  voyage dans l’Himalaya passionnant où l’on apprend les coutumes et découvre les paysages comme si on y était. (Claudine)

« Résistante », Jacqueline Fleury-Marié : témoignage féministe et engagé sur une résistante de la seconde guerre mondiale, une femme formidable et un témoignage important. (Claudine)

« Le cerf-volant », Laetitia Colombani : voyage en Inde qui va changer la vie d’une femme blessée, roman très touchant et très beau. (Eveline)

« Suzette », Fabien Toulmé : histoire d’une relation tendre et touchante d’une grand-mère et de sa petite-fille. (Claudine)

« Une évidence », Agnès-Martin Lugand : relation entre une mère et son fils qui emporte et reste. (Eveline)

« Collisions par temps calme », Stéphane Beauverger : utopie où une IA aide l’humanité à vivre son rêve de paix et de prospérité. Marquant et troublant. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 7 janvier à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°80 – Novembre 2021

Couvertures des livres « coup de cœur »

« L’amour, c’est… », Collectif : superbe album de 200 définitions de l’amour par des auteurs, illustré de manière délicate. (Marianne)

« L’Inconnue de la Seine », Guillaume Musso :   polar prenant avec quelques éléments fantastiques sur une pianiste morte mais qui réapparaît mystérieusement. (Claudine)

« Black Coffee », Sophie Loubière : thriller aux multiples histoires qui se croisent dans une intrigue soutenue sous forme de puzzle qui tient en haleine et surprend jusqu’à la fin. (Béatrice)

« Combats et métamorphoses d’une femme », Edouard Louis : histoire de la mère de l’auteur et de son combat pour sortir de sa condition et devenir autonome. Très touchant hommage. (Claudine)

« Le temps des mitaines », Loïc Clément et Anne Montel : superbe BD pour enfants sortant des stéréotypes avec beaucoup de finesse et d’humour. (Marianne)

« Juliette », Camille Jourdy : vie de Juliette, femme un peu déprimée qui va retourner dans sa famille. Histoire parfois mélancolique, parfois cocasse et touchante. (Claudine)

« Grégoire et le vieux librairie », Marc Roger : Grégoire est un jeune garçon qui travaille dans un EPHAD et qui va se lier d’amitié avec un libraire. Rencontre inattendue tendre et lumineuse qui donne un superbe livre. (Béatrice)

« La félicité du loup », Paolo Cognetti : deux solitaires se rencontrent dans un restaurant de montagne. Très beau livre sur la vie en montage et la vie plus sauvage. (Claudine)

« Presque », Manu Larcenet : histoire d’un service militaire où l’auteur dénonce un système inhumain. Dessins et histoire noirs pour un récit vraiment intéressant. (Béatrice)

« Idéal standard », Aude Picault : BD sur les relations amoureuse et l’indépendance des femmes assez interpellante et prenante. (Claudine)

« L’année de je suis devenue ado », Nora Dasnes : BD sur une adolescence banale toute jolie et agréable à lire. (Claudine)

« Soixante-neuf tiroirs », Goran Petrovic : roman qui incarne le fantasme des lecteurs : pouvoir rentrer dans les livres qu’ils lisent. Mystérieux et fascinant.(Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 3 décembre à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°79 – Octobre 2021

« Là où le bonheur se respire », Sophie TalMen : un « nez » essaie de redonner le goût de vivre à sa sœur en l’emmenant au bord de la mer pour stimuler ses sens. Histoire de résilience et d’amour et. (Anne-Marie)

« Le tatoueur d’Auschwitz », Heather Morris : un juif transporté en camp de concentration est désigné comme tatoueur du camp, il rencontre une jeune femme qu’il doit retatouer et en tombe amoureux. Histoire de deux êtres ordinaires qui ont vécu dans des circonstances horribles. Magnifique. (Claudine)

« Unité alphabet », Jussi Adler-Olsen : deux amis pilotes en 44 sont faits prisonniers, survivent sous une identité allemande et se retrouvent dans un institut où on torture les officiers devenus fous… L’histoire se poursuit pendant les jeux olympiques de Munich en 72. Un livre sur l’amitié et la trahison mais aussi sur la réparation et la rédemption rempli de suspense. (Béatrice)

« Rien n’est noir », Claire Berest : histoire de la vie hors norme de Frida Kahlo et de son marie avec une plume vive et colorée. (Eveline)

« Mon mari », Maud Ventura : histoire d’une femme un peu trop amoureuse de son mari qui l’obsède jour et nuit. Drôle et glaçant à la fois. (Sophie)

« Enfant de salaud », Sorj Chalandon : l’auteur se remémore les mensonges de son père sur ce qu’il a fait pendant la seconde guerre mondiale et remet en cause ceux-ci lors du procès de Klaus Barbie. Livre superbement écrit. (Claudine)

« Les piliers de la terre », Ken Follett : 1123.Malédiction de trois personnes après une pendaison. On va suivre une famille dont le père est bâtisseur de cathédrales ainsi que la construction d’une cathédrale. Beaucoup d’action, d’injustices et de détails sur la construction de ces monuments. Captivant. (Béatrice)

« Le créateur de poupées », Nina Allan : un homme obsédé par les poupées commence à correspondre avec une mystérieuse femme et tente de percer avec elle les mystères derrière une collection de poupées étranges. Superbe, sombre et doux à la fois. (Sophie)

« La vie cachée de Lola », Dany Rousson : histoire d’une famille qui fuit la guerre espagnole et se reconstruit en France. Beau et touchant. (Claudine)

« Rose », Tatiana de Rosnay : lors de la reconstruction de Paris par Haussman, une femme risque de perdre la maison qu’elle a promis à son défunt mari de garder. Très belle histoire qui nous emporte dans l’Histoire. (Eveline)

« La remplaçante », Sophie Adriansen & Mathou : une femme accouche et se retrouve prise par une dépression post-partum qui lui donne l’impression d’être une mauvaise mère. Cette BD est très importante et devrait être lue par les futures mères, on cache trop ce genre de sujet encore maintenant. (Claudine)

« Ce que nous avons perdu dans le feu », Mariana Enriquez : une collection de nouvelles qui flirtent avec le fantastique d’une plume superbe et envoutante. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 5 novembre à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°78 – Septembre 2021


« Les déracinés » + « L’Américaine », Catherine BARDON : grande saga sur l’exil d’une famille juive en République dominicaine pour fuir les nazis (un 3ème tome existe). (Eveline et Claudine)
« Anne de Green Gables », Lucy MONTGOMERY : histoire d’une orpheline canadienne du début du XXe siècle qui vit dans un monde de poésie. Amusant et touchant. (Claudine)
« La tête en friche », Marie-Sabine ROGER : une belle expérience intergénérationnelle réussie pour une histoire spontanée et pleine d’empathie. (Claudine)
« Rien n’est noir », Claire BEREST : vie de Frida Kahlo, belle peinture de cette artiste forte et fascinante qui se lit toute seul. (Claudine)
« Un petit carnet rouge », Sofia LUNDBERG : bel échange d’une personne âgée qui raconte sa vie à sa jeune nièce. (Claudine)
« Trois », Valérie PERRIN : livre prenant mi-thriller mi-histoire d’amitié. (Eveline)
« Les enfants sont rois », Delphine DE VIGAN : inquiétante enquête autour de l’exploitation des enfants sur internet (Youtube), avec une vision de l’avenir glaçante en cerise sur le gâteau. (Eveline)
« L’effet Louise », Caroline BOUDET : histoire vraie très émouvante d’une mère qui cherche une école pour sa fille trisomique. (Claudine)
« Déracinée », Tiffanie Vande Ghinste : BD très belle visuellement et touchante dans son histoire sur les problèmes rencontrés par une famille d’accueil en Belgique. (Claudine et Sophie)
 
Date du prochain club de lecture : vendredi 6 août à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°73 – février 2020

2020 02 73

« La librairie de la place aux herbes », Eric de Kermel : embarquez pour un voyage initiatique au pays des livres avec ce roman plein d’humanité. (Anne-Marie)

« La librairie des rêves suspendus », Emilie Blaine : d’un côté, un acteur célèbre. De l’autre, une libraire désargentée. Leur rencontre est drôle et donne un roman adorable. (Eveline)

« Dolores Claiborne », Stephen King :  drame haletant sur une femme soupçonnée d’avoir tué sa patronne qui va raconter sa vie pour prouver qu’elle n’est pas l’assassin. (Béatrice)

 « La panthère des neiges », Sylvain Tesson : l’écologie commence par l’observation de la nature pour mieux la comprendre, comme nous l’apprend ce livre très bien écrit.  (Raphaël et Claudine)

« Les derniers jours de l’émerveillement », Graham Moore : bataille autour de l’électricité prenante et passionnante. (Yolande)

« Et tu entendras le bruit de l’eau », Sophie Jomain : beau roman qui décrit des paysages superbes et qui vous emportera sûrement. (Anne-Marie)

« La vie secrète des écrivains », Guillaume Musso : lecture prenante mais loufoque. (Evelyne)

« S’abandonner à vivre » et « Le téléphérique », Sylvain Tesson :  nouvelles qui se lisent vite et bien avec un fil conducteur. (Raphaël)

 « L’homme à la Chimay bleue », Jean-Philippe Querton : homme sur le point de mourir passe ses jours à boire des Chimay, ce qui est le début d’une histoire sombre mais très belle. (Claudine)

« Les mirages de la certitude », Siri Hustvedt :  essai sur les rapports entre le corps et l’esprit complexe à comprendre, très philosophique mais passionnant. (Yolande)

« Le jeune qui voulait savoir si le Paradis existait », François Lelord : quête initiatique, aventure philosophique et amoureuse autour d’une quête éternelle. (Anne-Marie)

« Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla », Jean-Christophe Ruffin : histoire d’amour rocambolesque avec de nombreux rebondissements. (Eveline)    

« Un sale livre », Frank Andriat : livre qui provoque le débat. (Eveline)

« Soie », Alessandro Baricco : beau roman autour de la quête d’un amour impossible. (Claudine)

« L’âge des miracles », Karen Thompson Walker : la terre ralentit, les habitudes changent et une jeune fille essaie de trouver sa place dans ce monde nouveau. Touchant. (Yolande)

« Je t’aime », Barbara Abel : comment un petit mensonge peut avoir des conséquences dévastatrices. Thriller psychologique très dur. (Eveline)

« Le quartier des petits secrets », Sophie Horvath : histoire pleine d’empathie sur un ton souvent humoristique. (Claudine)

 

Date du prochain club de lecture : vendredi 6 mars à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°71 – décembre 2019

2019 12 club 71

« La maison », Emma Becker : histoire vraie d’une femme qui travaillera dans une maison close allemande pendant 2 ans. (Claudine)

« Dix-sept ans », Colombe Schneck : très beau roman qui montre la difficulté de l’avortement. (Eveline)

« The End », Zep : BD croisant les intrigues autour de la communication des arbres et de la nature en général. Très intéressant.   (Marianne)

« No et moi », Delphine de Vigan : histoire d’une ado qui va aider une jeune sans abris et retrouver ainsi un sens à sa propre vie. Touchant du début à la fin. (Claudine)

« Ariane », Myriam Leroy : belle mais violente histoire d’une amitié toxique entre adolescentes. Livre écrit avec une justesse dérangeante, une plume crue et belle. (Eveline)

« Au petit bonheur la chance », Aurélie Valognes : on partage une tranche de vie sans fioriture mais avec simplicité dans ce roman émouvant.  (Eveline)

« Ubik », Philip K Dick : entrez dans un monde fou, incompréhensible mais fascinant avec ce roman où les autres sont vivants et vous êtes morts… (ou est-ce l’inverse ?). (Sophie)

« Holyhood », Alessandro Mercuri : voyage fascinant dans un Hollywood nostalgique. (Sophie)

Les coups de cœur du club de lecture n°70 – novembre 2019

2019 11 12 70 coup^s coeur

« A fleur de peau », Saverio Tomasella : histoire sur l’hyper-sensibilité proposant de partir à la découverte de soi via la remise en question de sa façon d’être.  (Anne-Marie)

« Mon Père », Grégoire Delacourt : histoire excessivement prenante mais dure d’un père qui apprend que son fils a été violé par un prêtre.  (Eveline)

« Dix-sept ans », Colombe Schneck : l’autrice de ce livre raconte son avortement 20 ans plus tôt, lorsqu’elle avait 17 ans, et parle de la solitude de l’avortement. (Claudine)

« La télégraphiste de Chopin », Eric Faye : enquête sur une médium prétexte à une déambulation dans un Prague humide et inquiétant. (Jacqueline)

« La patience du héron », Erik L’homme & Lorène Bihorel : superbe album initiatique très parlant et « dessiné » au sable. (Marianne)

« Mon cœur contre la terre », Eric de Kermel : roman qui raconte un combat pour la nature mettant en avant les liens avec soi-même et les autres à travers la nature. (Anne-Marie)

« Deux sœurs », David Foenkinos : drame psychologique qui va évoluer de manière totalement inattendue. (Eveline)

 « Circé », Madeline Miller : Roman fascinant revisitant la mythologie grcque sur femme sensible qui ne veut pas d’un monde où les dieux et les hommes décident de tout. (Jacqueline)

« Le livre de la jungle », Rudyard Kipling : Livre d’une profondeur incroyable qui porte un questionnement sur l’humanité et sur la nature.  (Marianne)

« Méditations heureuses sous un cerisier du Japon », Frank Andriat : Et si vivre l’instant présent était la clé de l’harmonie ? Roman autour de la méditation.  (Anne-Marie)

« Debout les vieux ! », Ondine Khayat : Histoire merveilleusement optimiste, qui fait du bien, pleine d’empathie et de bienveillance. (Claudine)

« Le dieu vagabond », Fabrizio Dori : superbe BD, véritable feu d’artifice de couleurs pour un récit onirique et magique. (Jacqueline et Sophie)

« Ecoute la petite musique du clos des anges », Ondine Khayat : livre de développement personnel romancé se déroulant à Giverny et qui fait du bien. (Anne-Marie)

« La cerise sur le gâteau », Aurélie Valognes :  roman sur la retraite et les occasions manquées qui incite à aller au bout de ses rêves. (Claudine)

« Victorine sur le fil du temps », Christine Givry : histoire vraie d’un oiseau recueilli illustrée par de superbes dessins (Marianne)

« Souvenirs de l’avenir », Siri Hustvedt : histoire d’une année dans la vie d’une jeune femme dans un New-York artistique et fascinant dans les années 70. (Sophie)

 

Date du prochain club de lecture : vendredi 3 décembre à 14h30.