Coups de cœur « arc-en-ciel » 2019 des bibliothécaires : « La sirène et la licorne », Erin Mosta

LGBT 2019 06 La sirène et la licorne

De quoi ça parle?

Tout les oppose, pourtant elles s’attirent, et vont vivre une très belle histoire d’amour au cœur de l’été.

La licorne, c’est Lili. 17 ans, cheveux longs couleur arc-en-ciel, ballerines pailletées. Elle est passionnée par les effets spéciaux et le maquillage au cinéma. Elle a été harcelée sur le Net par les élèves de sa classe. Pour oublier, elle quitte la banlieue parisienne et part en vacances chez sa tante près de l’océan. En apparence, tout va bien et elle assume. La réalité est moins facile.

La sirène, c’est Cris. Cheveux courts, baskets défoncées, vieux jean trop large. Passionnée de voile et de natation, elle est plus à l’aise sur l’océan qu’au milieu de la foule. En vacances dans la maison de vacances familiale, elle tente de guérir d’une blessure. Fragile en apparence, elle possède une vraie force intérieure.

.

Pourquoi on aime?

Voici une petite histoire estivale comme on les aime, pleine de découvertes, de mystères et d’amour. C’est tendre, c’est énergique et ça donne envie de balades le long de la plage et de ruer dans les brancards en refusant les conventions en même temps. C’est ^parfait on vous dit!

.

On en parle aussi chez Carnet parisien, chez Les lectures d’Hatchi et chez Croqu’livre.

.

Publicités

Coups de cœur « arc-en-ciel » 2019 des bibliothécaires : « Le jour où papa s’est remarié », Thierry Lenain et Thanh Portal

LGBT 2019 05 Le jour où

De quoi ça parle?

Guillaume est tracassé parce que son papa se remarie. Marilou précise à la maîtresse qu’il se remarie non pas avec une femme, mais… avec un mari ! Guillaume s’inquiète : s’il devient homo comme son papa, comment réalisera-t-il son projet de devenir père ? Miradie lui dit qu’il pourra adopter un enfant. Alima lui dit qu’ils seront peut-être homos tous les deux et qu’ils pourront faire un bébé et en partager la garde. Avec toutes ces bonnes idées, voila Guillaume rassuré, on peut commencer la dictée !

.

Pourquoi on aime?

Ce petit roman pour les 7-12 ans tout sympathique a le mérite d’être à la fois agréable à lire et très bien fait pour expliquer aux plus jeunes de manière simple et compréhensible ce qu’est l’homosexualité et pourquoi c’est une chose tout aussi normale que l’hétérosexualité. Pour permettre aux plus jeunes d’accepter les autres en sortant du carcan parfois étouffant des préjugés d’adultes les entourant.

.

On en parle aussi chez Analire et chez Chroniques de Moka.

.

journée lutte contre homophobie

Coups de cœur « arc-en-ciel » 2019 des bibliothécaires : « Appelez-moi Nathan », Catherine Castro et Quentin Zuttion

LGBT 2019 04 Appelez-moi Nathan

 

De quoi ça parle?

Nathan est né Lila, dans un corps de fille. Un corps qui ne lui a jamais convenu, il décide alors de corriger cette erreur génétique avec le soutien indéfectible de sa famille, ses amis, ses profs et, à seize ans, des injections de testostérone de 0,8 mg par jour. Quitte à devenir quelqu’un, autant que ce soit vous-même.

.

Pourquoi on aime?

La transidentité du point de vue d’un homme assigné femme à la naissance est moins souvent abordée que celle des femmes trans en littérature, nous aurions dès lors pu évoquer cette BD juste pour l’importance de l’histoire qu’elle raconte mais nous en sommes tombé amoureux surtout pour la justesse des mots et la délicatesse des dessins, qui font d' »Appelez-moi Nathan » une œuvre sensible et essentielle. Et qui parle aux jeunes l’ayant empruntée d’ailleurs, qui nous en ont tous discuté avec nous après.

.

On en parle aussi chez Blogonoisettes, Mes échappées livresques et chez L’étang de Kaeru.

.

Coups de cœur « arc-en-ciel » 2019 des bibliothécaires : « Signes », Anna Martin

LGBT 2019 03 Signes Anna Martin couverture.jpg

 

De quoi ça parle?

Après avoir passé la majeure partie de sa vie dans des écoles spécialisées, Caleb Stone rejoint une école publique pour sa dernière année de lycée. Une perspective qui l’excite autant qu’elle l’inquiète, risquant d’empirer son anxiété sociale. Sourd et maîtrisant avec difficulté la langue des signes, il s’est fermé au reste du monde. Caleb trouve du réconfort dans son amour pour la photographie. Tout ce qu’il n’arrive pas à exprimer, il le publie sur son Tumblr.
Luttant pour concilier la douleur d’avoir perdu un parent et son ressentiment envers l’attitude de son père, Luc Le Bautillier parcoure Tumblr, cherchant quelqu’un qui pourrait comprendre son look goth et ses attitudes efféminées. Lorsque Luc reblogue l’une des photos de Caleb, c’est le début d’une amitié virtuelle qui devra surmonter bien des obstacles.
Après tout, la communication peut prendre de nombreuses formes… quand vous apprenez les signes.

.

Pourquoi on aime?

« Signes » nous propose une chose simple et pourtant vraiment inhabituelle dans l’univers des romances: une histoire d’amour douce qui se déroule sans accroc. Et qu’est-ce que ça fait un bien fou! On suit ici deux adolescents sur le point de devenir adultes qui se rencontrent par internet et se découvrent lentement, doucement, tendrement, et on s’attache tellement à eux qu’il est difficile de leur dire au revoir à la fin du livre. Cette romance toute simple est devenue une des mes rencontres amoureuses préférées et le fait qu’elle nous propose des personnages atypique ne la rend que plus attachante. Merci Anna Martin pour ce joli moment de douceur!

.

On en parle aussi chez Mon Paradis des livres et chez Enjoy Books.

.

journée lutte contre homophobie

Coups de cœur « arc-en-ciel » 2019 des bibliothécaires : « Spinning », Tillie Walden

LGBT 2019 02 Spinning de Tillie Walden BD couverture

De quoi ça parle?

Depuis l’enfance, le patinage artistique rythme la vie de Tillie Walden. Mais rien ne va plus de soi quand vient l’adolescence… Au fil des épreuves qu’elle traverse, se dessine le portrait touchant d’une jeune femme qui affirme son homosexualité et revendique sa liberté.

.

Pourquoi on aime?

« Spinning », qui a reçu un très prestigieux prix Eisner en 2018, est une BD autobiographique d’une délicatesse incroyable. L’autrice nous parle petit à petit de son sentiment de solitude, de son isolement, de la mort d’une passion, de la naissance de l’éveil sexuel, de plein de petites choses qui font une vie. Elle partage avec nous tellement de moments personnels qui auraient pu  nous indifférer mais qui sont tellement bien racontés qu’on a l’impression d’être aux côtés de la jeune Tillie. Il y a quelque chose de sincère et de touchant dans cette histoire ordinaire qui marque et ne nous quitte plus une fois cette énorme BD finie.

.

On en parle aussi chez Sita Tout Court (Youtube), sur les Dégustations littéraires et sur Les Lectures de Marguerite.

.

journée lutte contre homophobie

Semaine des coups de cœur «arc-en-ciel» – édition 2019

journée lutte contre homophobie

Comme les années précédentes, en l’honneur de la Pride belge qui aura lieu le 18 mai à Bruxelles et de la journée de lutte contre l’homophobie du 17 mai, du 13 au 19 mai, le blog revêtira les couleurs de l’arc-en-ciel et vous permettra de découvrir nos derniers coups de cœur en littérature LGBTQ+. Les livres dont nous parlerons sont bien sûr disponibles au Centre de Lecture, n’hésitez pas à nous faire savoir si vous souhaitez les réserver par commentaires, via mail, par téléphone ou de vive voix.

.

Les coups de cœur de 2019:

Spinning, Tillie Walden

Signes, Anna Martin

Appelez-moi Nathan, Catherine Castro & Quentin Zuttion

Le jour où papa s’est remarié, Thierry Lenain et Thanh Portal

La sirène et la licorne, Erin Mosta

La nuit mange le jour, Paul Burckel et Hubert

Autres suggestions

.

Les coups de cœur de 2018:

Rouge Tagada, Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

Radio Silence, Alice Oseman

Libération, Patrick Ness

Homo Sapienne, Niviaq Korneliussen

Amatka, Karin Tidbeck

Les Argonautes, Maggie Nelson

Autres suggestions

.

Les coups de cœur de 2017:

Aquarium, David Vann

Le monde est derrière toi, Marian de Smet

Écumes, Ingrid Chabbert et Carole Maurel

Celle dont j’ai toujours rêvé, Meredith Russo

Opération pantalon, Cat Clarke

Nimona, Noelle Stevenson

Autres suggestions

.

Les coups de cœur de 2016 :

Le chant d’Achille, Madeleine Miller

Le blues des petites villes, Fanny Chiarello

Blue, Kiriko Nananan

La face cachée de Luna, Julie Anne Peters

La Belle et le Fuseau, Neil Gaiman & Chris Riddell

Peau, Dorothy Allison

Autres suggestions

Ce mois au Centre de Lecture (édition mai 2019)

Jours de fermeture :

Mercredi 1er mai

Jeudi 30 et vendredi 31 mai (pas samedi 1er juin)

Lisons ensemble affiche 4 mai 2019

Brico-lectures, lectures, jeux, cinéma et spectacles pour enfants :

Samedi 04/05 : 10h : Lisons ensemble – 0 à 3 ans

Mercredi 08/05 : 14h-15h : Atelier de brico-lecture – 5 à 12 ans

Mercredi 15/05 : 14h-15h : Atelier de brico-lecture – 5 à 12 ans

Mercredi 22/05 : 14h-15h : Atelier de brico-lecture – 5 à 12 ans

Mercredi 29/05 : 14h : Atelier de jeux – 5 à 12 ans

 .

Clubs de Lecture et de scrabble (adultes) :

Vendredi 03/05 : 14h30 : Club de lecture pour adultes

Vendredi 24/05 : 14h : Club de Scrabble

.

Informatique (adultes) :

Jeu 02/05 : 10h-11h30 : Foire aux questions informatiques – inscription OBLIGATOIRE

Jeu 23/05 : 10h-11h30 : Premiers pas dans Texte d’OpenOffice – inscription OBLIGATOIRE

.

Ecriture/dessin (adultes et adolescents) :

Samedi 11/05 : 10h-12h30 : Atelier de BD & mangas – ados et adultes

                           14h-16h30 : Dessinons ensemble

Samedi 25/05 : 10h-12h30 : Atelier de BD & mangas – ados et adultes

                           14h-16h30 : Dessinons ensemble

 .

Tout public :

Bibliothécaire d'un soir Emmanuel Requette 3 mai 2019

Vendredi 3 mai : 19h : Bibliothécaire révolté d’un soir : Emmanuel Requette

Inspirées des « Libraire d’un soir » de la librairie Charybde (Paris), ces rencontres vous permettront de découvrir les livres qui ont marqué la vie de personnalités du monde culturel.

Emmanuel Requette est le fondateur de la librairie superbe Ptyx à Bruxelles. Il tient également le blog de la librairie, sur lequel il nous parle régulièrement de choses qui le révoltent. Il sera notre bibliothécaire révolté d’un soir et nous proposera de nous intéresser aussi à ce qui le fait réagir.

.

Mercredi 08/05 : 16h-18h : Permanence du Centre culturel du Pays des Collines

Venez rencontrer un membre du Centre culturel du Pays des Collines pour acheter vos places pour les spectacles, poser des questions sur les animations ou proposer des collaborations.

Mercredi 08/05 : 19h30 : Soirée de la Création organisée par le Centre culturel du Pays des Collines : Atelier bois

Lors de cet atelier intitulé « Les copeaux d’abord », Pascal Marteleur (Récup’hérons) vous apprendra deux techniques de transformation du bois.

La première vous fera découvrir comment assembler des bouts de palettes pour fabriquer des objets. La seconde vous permettra d’embellir des pots à crayons, à plantes ou à ustensiles en y collant différentes branches d’arbres.
Venez mesurer, tracer, scier, forer, coller et poncer pour fabriquer des réalisations uniques!

Inscription obligatoire : 069/34.33.00 ou info@culturecollines.com

 .

Vendredi 17/05 : PRINTEMPS DES BIBLIOTHEQUES

17h-18h30 : JEUX INTERDITS…

Venez découvrir des jeux pour TOUS les âges présentés par la librairie CHANTELIVRE à l’occasion du printemps des bibliothèques…

18h30 : … ET QUICHES FATALES !

…Après les jeux, nous vous proposons de participer à une auberge espagnole de quiches (et de tartes pour ceux qui préfèrent le sucrés) en hommage à Agatha Raisin (série de romans de M.C. Beaton qui a été adaptée en série TV) et au premier tome de ses aventures, « Quiche fatale », dans lequel elle participe à un concours de quiches au cours duquel un membre du jury meurt en mangeant la sienne. Nous espérons néanmoins que notre auberge espagnole se déroulera plus sereinement ! Nous fournirons boissons et apéro. Ouvert à tous, à condition de rapporter quelque chose à manger – quiche ou tarte de préférence. A noter qu’il y aura des options végétariennes ! (Autrement Sophie ne pourra pas manger ^_^)

Les petits ruisseaux

Vendredi 24 mai : 19h : Ciné-club « adaptations de BD »: « Les petits ruisseaux », Pascal Rabaté (2010) – comédie, durée : 94 minutes. Public : tout public. Projection gratuite, inscription OBLIGATOIRE.

Emile, septuagénaire et veuf, connaît une retraite sans heurts, faite de rituels et de loisirs paisibles. L’instant n’existe pas vraiment, la vie coule comme la Loire où il pèche régulièrement avec un autre retraité, Edmond.

Mais un jour, Edmond, après lui avoir révélé qu’il avait une vie amoureuse et sexuelle cachée, meurt.

Emile, pour ne pas sombrer, tente de se secouer pour retrouver goût aux choses.
Lui viennent des envies oubliées d’adolescent, des envies d’étreintes, des envies d’aimer, mais aussi des envies d’en finir…

Programme 2019 05 bibMontEnclus