Lisez-vous le belge – les éditeurs: 1. Cactus Inébranlable avec Conversations avec un pénis de Styvie Bourgeois et Emelyne Duval

« Conversations avec un pénis » de Styvie Bourgeois et Emelybe Duval chez Cactus Inébranlable

De quoi ça parle?

C’est totalement féminin, mais pas du tout féministe.
Étonnant cheminement d’une femme qui avant, concevait qu’il fallait penser comme tout le monde et voulut sortir du consensus pour aller vers l’indépendance d’esprit !
Tout est dit lorsque Styvie Bourgeois affirme que sa libération sexuelle est le point de départ de la libération de sa pensée…
Même si l’inverse n’est pas faux non plus.
Il sera question de verges, de pénis, de gland ; tout cela est alléchant, voire à lécher.
D’autres sujets taraudent l’auteure : les cons l’inspirent, tout comme la famille, les rapports humains et le bruit des mobylettes la nuit. Elle traite de tout cela avec humour, poésie et impertinence.
Et pour glorifier ces réflexions, Émelyne Duval remet une couche d’insolence et de grâce, parsemant les textes de dessins élégants où la pointe sanguine éclabousse le regard.

Pourquoi ce livre?

Ce recueil d’aphorismes illustré est un petit délice irrévérencieux qui nous a beaucoup fait rire. On y parle sexe, mais pas que, et certains traits d’humour sont brillants de lucidité. Pour une petite gourmandise courte mais intense (puis comme on se tue à le répéter, ce n’est pas la taille qui compte).

(PS: nous nous portons en faux contre la quatrième de couverture, ce petit recueil est tout à fait féministe, et le féminisme n’est pas une maladie honteuse ;-p)

Mais qu’est-ce qui est belge dans tout ça?

Les éditions Cactus Inébranlable, basées à Mont-de-l’Enclus, sont on ne peut plus belges. Ses deux fondateurs, Jean-Philippe Querton (un de nos anciens bibliothécaires d’un soir) et Styvie Bourgeois, piochent parmi les meilleurs aphoristes belges pour garnir leur principale collection, « Les P’tits Cactus », et complètent le tout de romans et d’essais irrévérencieux et d’actualité à découvrir d’urgence.

Bibliothécaire d’un soir #1: les choix de Jean-Philippe Querton

.

Bibliothécaire d'un soir #1 Jean-Philippe Querton 01

Pour notre première édition de « Bibliothécaire d’un soir« , vendredi 23 février dernier, nous recevions Jean-Philippe Querton, auteur, éditeur (Cactus inébranlable éditions) et co-fondateur de « Même pas peur », qui avait sélectionné pour nous cinq livres l’ayant marqué et influencé.

.

Bibliothécaire d'un soir #1 Jean-Philippe Querton 02

Voici pour ceux qui ont manqué cette rencontre et/ou pour ceux qui souhaitent la prolonger la liste des choix de notre premier bibliothécaire d’un soir ainsi que l’enregistrement qui a été fait de ses explications:

.

1. « Les Thibault », Roger Martin du Gard

Cette sLes thibault Roger Martin du Gard carréuite romanesque de huit tomes répartis en trois livres chez Folio nous parle de deux familles bourgeoises qui traverseront la Grande Guerre – guerre attendue par certains, chose qui étonnera sûrement le lecteur actuel. Mais il ne s’agit pas seulement de nous faire vivre l’Histoire, Roger Martin du Guard, auteur nobelisé et lecteur de Freud, s’est aussi intéressé ici aux rapports entre les membres de cette famille et nous offre une belle réflexion à leur sujet.

.

2. « Mes Inscriptions », Louis Scutenaire

Mes inscriptions Louis Scutenaire carréLouis Scutenaire, écrivain et poète surréaliste belge, notait absolument tout, de ses observations à ses poèmes en passant par les détails du quotidien. Et ne jetait rien. Ce qui a donné « Mes inscriptions », différents livres rassemblant ses écrits hétéroclites. Certaines de ses réflexions constituent de superbes aphorismes qui ravissent forcément l’éditeur de la collection « Les P »tits cactus » (Cactus Inébranlable éditions).

.

3. « Incandescences », Marcel Moreau

Incandescences Marcel Moreau carréMarcel Moreau est un auteur belge né à Boussu qui est parti vivre en France en 1968. Ses « Incandescences » sont bouleversantes, remplies d’émotions, de sensibilité et de violence. Elles doivent être savourées lentement car elles sont d’une grande profondeur et demandent un temps de réflexion.

.

4. « La vie mode d’emploi », Georges Perec

La vie mode d'emploi Georges Perec carréGeorges Perec, écrivain français qu’on ne présente plus, aime les contraintes et s’en impose des plus étonnantes et jouissives dans « La vie mode d’emploi », roman-monstre de 600 pages écrit sur plus de dix ans. Est sortie de ce travail minutieux l’histoire passionnante d’un immeuble et de ses habitants. Celle-ci constitue une véritable performance au-delà du récit déjà délectable en soi.

.

5. « La serpe », Philippe Jaenada

La Serpe Philippe Jaenada carréRoman sorti 2017, « La serpe » raconte l’enquête que Philippe Jaenada a menée sur le triple homicide dont fut accusé Henri Girard, qui deviendra Georges Arnaud l’écrivain, auteur notamment du célèbre « Le Salaire de la peur ». Jaenada nous raconte toutes les étapes de cette enquête en les agrémentant de nombreuses digressions sur sa vie au moment de ses recherches tranchant avec la gravité des faits étudiés.

.

Bibliothécaire d'un soir #1 Jean-Philippe Querton 03

Ces livres, ainsi que ceux écrits et/ou publiés par Jean-Philippe Querton, sont disponibles au prêt.

.

Le prochain bibliothécaire d’un soir sera Michel Dufranne, qui viendra nous parler des livres qui l’ont marqué vendredi 27 avril à 19h.

 

 

Bibliothécaire d’un soir (1): Jean-Philippe Querton

Bibliothécaire d'un soir Querton image 1100x1500.

.

A partir de ce mois de février, le Centre de Lecture publique de Mont-de-l’Enclus lance des rencontres littéraires qui sont inspirées des « Libraire d’un soir » de la Librairie Charybde de Paris (voir: https://www.youtube.com/user/MrHugues56/videos). Le principe? Faire venir une personnalité liée de près ou de loin au monde littéraire (et qui a aussi un pied dans celui artistique et culturel plus général si possible) pour la présenter (ainsi que ses livres) puis lui demander de parler de cinq livres (ou plus) qui sont importants pour elle et qu’elle voudrait faire lire aux autres. Ces livres pourront ensuite être empruntés dans notre bibliothèque. Ces rencontres dureront une grosse heure et se passeront le vendredi soir à 19h, en général le dernier vendredi du mois, un mois sur deux. Et notre premier bibliothécaire d’un soir sera Jean-Philippe Querton, auteur et éditeur de Cactus Inébranlable éditions. Il vous parlera pendant une petite heure des livres qui l’ont marqué et discutera ensuite avec vous autour d’un verre de l’amitié.

A venir en 2018…

En janvier 2018, le Centre de Lecture publique fête ses cinq ans. Après avoir dignement célébré cet anniversaire via divers événements ces derniers mois, nous lançons maintenant de nouveaux projets pour les cinq prochaines années.

Ramdam festival logo

En 2018, le Centre de Lecture débutera une collaboration avec le Tournai Ramdam Festival et proposera à la location des DVD de films du festival, DVD qui se trouveront dans le présentoir spécifiquement créé pour ce festival et offert par celui-ci (inauguration des présentoirs mercredi 10 janvier à 18h à la bibliothèque de Mouscron). A l’occasion, le Centre de Lecture débutera aussi une collection de livres qui dérangent, qui viendra rejoindre – et parfois compléter – celle consacrée aux plus petits éditeurs indépendants. Nous vous présenterons certains de ces livres tout au long du mois de janvier sur ce blog.

Logo collection les livres qui dérangent

En parallèle avec cette collaboration, le Centre de Lecture lancera un ciné-club qui aura lieu une fois tous les deux mois. Celui-ci sera entièrement gratuit et proposera, la première année, des films néerlandophones qui sont passés au Tournai Ramdam Festival. Le premier film projeté sera « Angle Mort »/ « Dode Hoek » de Nabil Ben Yadir (vendredi 26/01 – 19h). L’inscription est obligatoire pour pouvoir profiter du film gratuitement et si vous vous inscrivez assez tôt, vous pourrez également acheter pour 5€ (au lieu de 9€) une place valable pour un film du Tournai Ramdam Festival.

Dode hoek

Les mois où il n’y aura pas de ciné-clubs, à la place, nous vous proposerons une nouvelle rencontre, les « Bibliothécaire d’un soir ». Inspirées des « Libraire d’un soir » de la librairie Charybde (129, Rue de Charenton à Paris), ces rencontres vous permettront de découvrir les livres qui ont marqué la vie de personnalités du monde culturel. Elles débuteront vendredi 23 février (à 19h) avec Jean-Philippe Querton, auteur et éditeur enclusien (Cactus inébranlable éditions), qui sera donc notre premier bibliothécaire d’un soir. Lors de cette soirée, vous pourrez emprunter les livres dont il parlera et/ou acheter ceux qu’il a écrits ou publiés.

Jean-Philippe Querton