Les coups de cœur du club de lecture n°80 – Novembre 2021

Couvertures des livres « coup de cœur »

« L’amour, c’est… », Collectif : superbe album de 200 définitions de l’amour par des auteurs, illustré de manière délicate. (Marianne)

« L’Inconnue de la Seine », Guillaume Musso :   polar prenant avec quelques éléments fantastiques sur une pianiste morte mais qui réapparaît mystérieusement. (Claudine)

« Black Coffee », Sophie Loubière : thriller aux multiples histoires qui se croisent dans une intrigue soutenue sous forme de puzzle qui tient en haleine et surprend jusqu’à la fin. (Béatrice)

« Combats et métamorphoses d’une femme », Edouard Louis : histoire de la mère de l’auteur et de son combat pour sortir de sa condition et devenir autonome. Très touchant hommage. (Claudine)

« Le temps des mitaines », Loïc Clément et Anne Montel : superbe BD pour enfants sortant des stéréotypes avec beaucoup de finesse et d’humour. (Marianne)

« Juliette », Camille Jourdy : vie de Juliette, femme un peu déprimée qui va retourner dans sa famille. Histoire parfois mélancolique, parfois cocasse et touchante. (Claudine)

« Grégoire et le vieux librairie », Marc Roger : Grégoire est un jeune garçon qui travaille dans un EPHAD et qui va se lier d’amitié avec un libraire. Rencontre inattendue tendre et lumineuse qui donne un superbe livre. (Béatrice)

« La félicité du loup », Paolo Cognetti : deux solitaires se rencontrent dans un restaurant de montagne. Très beau livre sur la vie en montage et la vie plus sauvage. (Claudine)

« Presque », Manu Larcenet : histoire d’un service militaire où l’auteur dénonce un système inhumain. Dessins et histoire noirs pour un récit vraiment intéressant. (Béatrice)

« Idéal standard », Aude Picault : BD sur les relations amoureuse et l’indépendance des femmes assez interpellante et prenante. (Claudine)

« L’année de je suis devenue ado », Nora Dasnes : BD sur une adolescence banale toute jolie et agréable à lire. (Claudine)

« Soixante-neuf tiroirs », Goran Petrovic : roman qui incarne le fantasme des lecteurs : pouvoir rentrer dans les livres qu’ils lisent. Mystérieux et fascinant.(Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 3 décembre à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°79 – Octobre 2021

« Là où le bonheur se respire », Sophie TalMen : un « nez » essaie de redonner le goût de vivre à sa sœur en l’emmenant au bord de la mer pour stimuler ses sens. Histoire de résilience et d’amour et. (Anne-Marie)

« Le tatoueur d’Auschwitz », Heather Morris : un juif transporté en camp de concentration est désigné comme tatoueur du camp, il rencontre une jeune femme qu’il doit retatouer et en tombe amoureux. Histoire de deux êtres ordinaires qui ont vécu dans des circonstances horribles. Magnifique. (Claudine)

« Unité alphabet », Jussi Adler-Olsen : deux amis pilotes en 44 sont faits prisonniers, survivent sous une identité allemande et se retrouvent dans un institut où on torture les officiers devenus fous… L’histoire se poursuit pendant les jeux olympiques de Munich en 72. Un livre sur l’amitié et la trahison mais aussi sur la réparation et la rédemption rempli de suspense. (Béatrice)

« Rien n’est noir », Claire Berest : histoire de la vie hors norme de Frida Kahlo et de son marie avec une plume vive et colorée. (Eveline)

« Mon mari », Maud Ventura : histoire d’une femme un peu trop amoureuse de son mari qui l’obsède jour et nuit. Drôle et glaçant à la fois. (Sophie)

« Enfant de salaud », Sorj Chalandon : l’auteur se remémore les mensonges de son père sur ce qu’il a fait pendant la seconde guerre mondiale et remet en cause ceux-ci lors du procès de Klaus Barbie. Livre superbement écrit. (Claudine)

« Les piliers de la terre », Ken Follett : 1123.Malédiction de trois personnes après une pendaison. On va suivre une famille dont le père est bâtisseur de cathédrales ainsi que la construction d’une cathédrale. Beaucoup d’action, d’injustices et de détails sur la construction de ces monuments. Captivant. (Béatrice)

« Le créateur de poupées », Nina Allan : un homme obsédé par les poupées commence à correspondre avec une mystérieuse femme et tente de percer avec elle les mystères derrière une collection de poupées étranges. Superbe, sombre et doux à la fois. (Sophie)

« La vie cachée de Lola », Dany Rousson : histoire d’une famille qui fuit la guerre espagnole et se reconstruit en France. Beau et touchant. (Claudine)

« Rose », Tatiana de Rosnay : lors de la reconstruction de Paris par Haussman, une femme risque de perdre la maison qu’elle a promis à son défunt mari de garder. Très belle histoire qui nous emporte dans l’Histoire. (Eveline)

« La remplaçante », Sophie Adriansen & Mathou : une femme accouche et se retrouve prise par une dépression post-partum qui lui donne l’impression d’être une mauvaise mère. Cette BD est très importante et devrait être lue par les futures mères, on cache trop ce genre de sujet encore maintenant. (Claudine)

« Ce que nous avons perdu dans le feu », Mariana Enriquez : une collection de nouvelles qui flirtent avec le fantastique d’une plume superbe et envoutante. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 5 novembre à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°78 – Septembre 2021


« Les déracinés » + « L’Américaine », Catherine BARDON : grande saga sur l’exil d’une famille juive en République dominicaine pour fuir les nazis (un 3ème tome existe). (Eveline et Claudine)
« Anne de Green Gables », Lucy MONTGOMERY : histoire d’une orpheline canadienne du début du XXe siècle qui vit dans un monde de poésie. Amusant et touchant. (Claudine)
« La tête en friche », Marie-Sabine ROGER : une belle expérience intergénérationnelle réussie pour une histoire spontanée et pleine d’empathie. (Claudine)
« Rien n’est noir », Claire BEREST : vie de Frida Kahlo, belle peinture de cette artiste forte et fascinante qui se lit toute seul. (Claudine)
« Un petit carnet rouge », Sofia LUNDBERG : bel échange d’une personne âgée qui raconte sa vie à sa jeune nièce. (Claudine)
« Trois », Valérie PERRIN : livre prenant mi-thriller mi-histoire d’amitié. (Eveline)
« Les enfants sont rois », Delphine DE VIGAN : inquiétante enquête autour de l’exploitation des enfants sur internet (Youtube), avec une vision de l’avenir glaçante en cerise sur le gâteau. (Eveline)
« L’effet Louise », Caroline BOUDET : histoire vraie très émouvante d’une mère qui cherche une école pour sa fille trisomique. (Claudine)
« Déracinée », Tiffanie Vande Ghinste : BD très belle visuellement et touchante dans son histoire sur les problèmes rencontrés par une famille d’accueil en Belgique. (Claudine et Sophie)
 
Date du prochain club de lecture : vendredi 6 août à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°77 – juillet 2021

« Les déracinés » + « L’Américaine », Catherine BARDON : grande saga sur l’exil d’une famille juive en République dominicaine pour fuir les nazis (un 3ème tome existe). (Eveline et Claudine)

« Anne de Green Gables », Lucy MONTGOMERY : histoire d’une orpheline canadienne du début du XXe siècle qui vit dans un monde de poésie. Amusant et touchant. (Claudine)

« La tête en friche », Marie-Sabine ROGER : une belle expérience intergénérationnelle réussie pour une histoire spontanée et pleine d’empathie. (Claudine)

« Rien n’est noir », Claire BEREST : vie de Frida Kahlo, belle peinture de cette artiste forte et fascinante qui se lit toute seul. (Claudine)

« Un petit carnet rouge », Sofia LUNDBERG : bel échange d’une personne âgée qui raconte sa vie à sa jeune nièce. (Claudine)

« Trois », Valérie PERRIN : livre prenant mi-thriller mi-histoire d’amitié. (Eveline)

« Les enfants sont rois », Delphine DE VIGAN : inquiétante enquête autour de l’exploitation des enfants sur internet (Youtube), avec une vision de l’avenir glaçante en cerise sur le gâteau. (Eveline)

« L’effet Louise », Caroline BOUDET : histoire vraie très émouvante d’une mère qui cherche une école pour sa fille trisomique. (Claudine)

« Déracinée », Tiffanie Vande Ghinste : BD très belle visuellement et touchante dans son histoire sur les problèmes rencontrés par une famille d’accueil en Belgique. (Claudine et Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 6 août à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°73 – février 2020

2020 02 73

« La librairie de la place aux herbes », Eric de Kermel : embarquez pour un voyage initiatique au pays des livres avec ce roman plein d’humanité. (Anne-Marie)

« La librairie des rêves suspendus », Emilie Blaine : d’un côté, un acteur célèbre. De l’autre, une libraire désargentée. Leur rencontre est drôle et donne un roman adorable. (Eveline)

« Dolores Claiborne », Stephen King :  drame haletant sur une femme soupçonnée d’avoir tué sa patronne qui va raconter sa vie pour prouver qu’elle n’est pas l’assassin. (Béatrice)

 « La panthère des neiges », Sylvain Tesson : l’écologie commence par l’observation de la nature pour mieux la comprendre, comme nous l’apprend ce livre très bien écrit.  (Raphaël et Claudine)

« Les derniers jours de l’émerveillement », Graham Moore : bataille autour de l’électricité prenante et passionnante. (Yolande)

« Et tu entendras le bruit de l’eau », Sophie Jomain : beau roman qui décrit des paysages superbes et qui vous emportera sûrement. (Anne-Marie)

« La vie secrète des écrivains », Guillaume Musso : lecture prenante mais loufoque. (Evelyne)

« S’abandonner à vivre » et « Le téléphérique », Sylvain Tesson :  nouvelles qui se lisent vite et bien avec un fil conducteur. (Raphaël)

 « L’homme à la Chimay bleue », Jean-Philippe Querton : homme sur le point de mourir passe ses jours à boire des Chimay, ce qui est le début d’une histoire sombre mais très belle. (Claudine)

« Les mirages de la certitude », Siri Hustvedt :  essai sur les rapports entre le corps et l’esprit complexe à comprendre, très philosophique mais passionnant. (Yolande)

« Le jeune qui voulait savoir si le Paradis existait », François Lelord : quête initiatique, aventure philosophique et amoureuse autour d’une quête éternelle. (Anne-Marie)

« Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla », Jean-Christophe Ruffin : histoire d’amour rocambolesque avec de nombreux rebondissements. (Eveline)    

« Un sale livre », Frank Andriat : livre qui provoque le débat. (Eveline)

« Soie », Alessandro Baricco : beau roman autour de la quête d’un amour impossible. (Claudine)

« L’âge des miracles », Karen Thompson Walker : la terre ralentit, les habitudes changent et une jeune fille essaie de trouver sa place dans ce monde nouveau. Touchant. (Yolande)

« Je t’aime », Barbara Abel : comment un petit mensonge peut avoir des conséquences dévastatrices. Thriller psychologique très dur. (Eveline)

« Le quartier des petits secrets », Sophie Horvath : histoire pleine d’empathie sur un ton souvent humoristique. (Claudine)

 

Date du prochain club de lecture : vendredi 6 mars à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°71 – décembre 2019

2019 12 club 71

« La maison », Emma Becker : histoire vraie d’une femme qui travaillera dans une maison close allemande pendant 2 ans. (Claudine)

« Dix-sept ans », Colombe Schneck : très beau roman qui montre la difficulté de l’avortement. (Eveline)

« The End », Zep : BD croisant les intrigues autour de la communication des arbres et de la nature en général. Très intéressant.   (Marianne)

« No et moi », Delphine de Vigan : histoire d’une ado qui va aider une jeune sans abris et retrouver ainsi un sens à sa propre vie. Touchant du début à la fin. (Claudine)

« Ariane », Myriam Leroy : belle mais violente histoire d’une amitié toxique entre adolescentes. Livre écrit avec une justesse dérangeante, une plume crue et belle. (Eveline)

« Au petit bonheur la chance », Aurélie Valognes : on partage une tranche de vie sans fioriture mais avec simplicité dans ce roman émouvant.  (Eveline)

« Ubik », Philip K Dick : entrez dans un monde fou, incompréhensible mais fascinant avec ce roman où les autres sont vivants et vous êtes morts… (ou est-ce l’inverse ?). (Sophie)

« Holyhood », Alessandro Mercuri : voyage fascinant dans un Hollywood nostalgique. (Sophie)

Les coups de cœur du club de lecture n°70 – novembre 2019

2019 11 12 70 coup^s coeur

« A fleur de peau », Saverio Tomasella : histoire sur l’hyper-sensibilité proposant de partir à la découverte de soi via la remise en question de sa façon d’être.  (Anne-Marie)

« Mon Père », Grégoire Delacourt : histoire excessivement prenante mais dure d’un père qui apprend que son fils a été violé par un prêtre.  (Eveline)

« Dix-sept ans », Colombe Schneck : l’autrice de ce livre raconte son avortement 20 ans plus tôt, lorsqu’elle avait 17 ans, et parle de la solitude de l’avortement. (Claudine)

« La télégraphiste de Chopin », Eric Faye : enquête sur une médium prétexte à une déambulation dans un Prague humide et inquiétant. (Jacqueline)

« La patience du héron », Erik L’homme & Lorène Bihorel : superbe album initiatique très parlant et « dessiné » au sable. (Marianne)

« Mon cœur contre la terre », Eric de Kermel : roman qui raconte un combat pour la nature mettant en avant les liens avec soi-même et les autres à travers la nature. (Anne-Marie)

« Deux sœurs », David Foenkinos : drame psychologique qui va évoluer de manière totalement inattendue. (Eveline)

 « Circé », Madeline Miller : Roman fascinant revisitant la mythologie grcque sur femme sensible qui ne veut pas d’un monde où les dieux et les hommes décident de tout. (Jacqueline)

« Le livre de la jungle », Rudyard Kipling : Livre d’une profondeur incroyable qui porte un questionnement sur l’humanité et sur la nature.  (Marianne)

« Méditations heureuses sous un cerisier du Japon », Frank Andriat : Et si vivre l’instant présent était la clé de l’harmonie ? Roman autour de la méditation.  (Anne-Marie)

« Debout les vieux ! », Ondine Khayat : Histoire merveilleusement optimiste, qui fait du bien, pleine d’empathie et de bienveillance. (Claudine)

« Le dieu vagabond », Fabrizio Dori : superbe BD, véritable feu d’artifice de couleurs pour un récit onirique et magique. (Jacqueline et Sophie)

« Ecoute la petite musique du clos des anges », Ondine Khayat : livre de développement personnel romancé se déroulant à Giverny et qui fait du bien. (Anne-Marie)

« La cerise sur le gâteau », Aurélie Valognes :  roman sur la retraite et les occasions manquées qui incite à aller au bout de ses rêves. (Claudine)

« Victorine sur le fil du temps », Christine Givry : histoire vraie d’un oiseau recueilli illustrée par de superbes dessins (Marianne)

« Souvenirs de l’avenir », Siri Hustvedt : histoire d’une année dans la vie d’une jeune femme dans un New-York artistique et fascinant dans les années 70. (Sophie)

 

Date du prochain club de lecture : vendredi 3 décembre à 14h30.

Les coups de cœur du club de lecture n°69 – octobre 2019

2019 10 69 coups coeur

« De pierre et d’os », Bérangère Cournu : beau roman qui s’inspire de l’histoire du peuple inuit. (Yolande)

« Le tao de Winnie », Benjamin Hoff : belles réflexions philosophiques sous forme de dialogues imaginés entre Winnie l’ourson et l’auteur. (Marianne)

« Pont désert », Frank Andriat : petit livre touchant sur comment trouver le bonheur. (Anne-Marie)

« La femme du Ve », Douglas Kennedy : Entre fable et cauchemar, roman noir surprenant dans un Paris inattendu. (Eveline)

« Le Procès de Miss Silence », Patricia Wentworth : histoire lente mais surprenante d’une femme injustement accusée de meurtre. (Gina)

« Glaise », Frank Bouysse : roman initiatique sur la nature qui détermine ceux qui vivent d’elles et chronique d’une année de guerre loin des champs de bataille épique et intimiste. (Jacqueline)

Spécial Eric-Emmanuel Schmitt : « Plus tard, je serai un enfant » et « Journal d’un amour perdu » : interview et journal de deuil qui révèle la relation fusionnelle de Schmitt avec sa mère. Très beau. (Claudine)

« Frantumaglia », Elena Ferrante : recueil de texte de Ferrante, lettres, entretiens et correspondance qui illustrent la démarche d’écriture. (Yolande)

« Le secret de Jeanne », Arnaud Alméras & Robin : parcours d’une vie, celle de Jeanne dont la petite fille intérieure vit en elle tout au long de ces années. Très touchant, juste, bref mais réel.  (Marianne)

« Une joie féroce », Sorj Chalandon : roman sur un quatuor de femmes qui ont le cancer et qui vont entreprendre de braquer une bijouterie. Etonnamment réjouissant. (Eveline)

« Une bête au Paradis », Cécile Coulon : Roman sombre, charnel, hypnotique et d’une grande violence qui raconte deux mondes inconciliables, la campagne et la ville. (Jacqueline)

« L’odyssée d’Hakim », Fabien Toulmé : Récit émouvant et réel d’un migrant syrien. (Claudine)

« De sang froid », Truman Capote : roman-vérité sur un meurtre et l’enquête de l’auteur à son sujet. (Yolande)

« Debout les vieux », Ondine Khayat : histoire touchante d’une femme âgée hypocondriaque. (Anne-Marie)

« Dévorer le ciel », Paolo Giordano : roman sensuel, émouvant, déchirant complexe et soutenu, comme un adieu à l’innocence et à l’enfance. (Jacqueline)

« Soif », Amélie Nothomb : histoire humoristico-philosophique mais très respectueuse de Jésus. (Claudine)

« Un arbre, un jour… », Karine Lambert :  belle histoire sur un fond d’écologie. (Claudine)

« Les yeux rouges », Myriam Leroy : récit d’un harcèlement qui provoque des bouffées d’angoisse. Beau coup de colère partagé. (Jacqueline)

« Son corps et autres célébrations », Carmen Maria Machado : recueil de nouvelles féministes et fantastiques qui marque, qui reste et qui impressionne surtout. (Sophie)

Date du prochain club de lecture à confirmer : vendredi 22 novembre 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°68 – septembre 2019

2019 09 68

« L’indésirable », Sarah Waters : superbe roman gothique fascinant et angoissant. (Raphaël)

« La vie devant soi », E. Ajar : l’humour noir côtoie l’humanité dans ce délicieux roman. (Béatrice)

« Le journaliste français », T-N Nguyên : charmante histoire d’une grande sincérité. (Claudine)

« Soif », A. Nothomb : très bon cru avec cet étonnant roman assez humoristique sur Jésus. (Eveline)

« L’âge des miracles », Karen Thompson Walker : livre poétique, lent, réaliste, passionnant et crédible dans son côté science-fictionnesque. (Jacqueline)

« Le bonheur est une valise légère », Frank Andriat : roman qui incite à réfléchir à nos limites et à accueillir la vie comme elle vient. (Anne-Marie)

« Les mots d’amour, je les aime tant », Tuyêt-Nga Nguyên : autopsie d’une séparation et de la douleur qui suit le fait d’être trompé. (Yolande)

« Nymphéas noirs », Michel Bussi : très bon policier qui joue avec le temps de manière habile. (Gina)

« L’homme inquiet », H. Mankell : dernière enquête palpitante d’un héros bouleversant. (Béatrice)

« Dîner à Montréal », Philippe Besson : Philippe Besson nous livre son intimité avec délicatesse et sincérité. (Claudine)

« Les oubliés du dimanche », V. Perrin : histoire touchante dans une maison de retraite. (Eveline)

« Une joie féroce », Sorj Chalandon : plongeon au cœur du tragique avec des mots sensibles et fiévreux qui traduisent l’urgence de vivre. (Jacqueline)

« Pardonnable, impardonnable », Valérie Tong-Cuong : histoire de famille qui se dévoile au fur et à mesure que les personnages se succèdent et se racontent. (Anne-Marie)

« Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir » :  réflexion collective pertinente sur l’expulsion d’habitants d’un bidonville en France. (Yolande)

« Les gratitudes », D. de Vigan : roman très bien écrit dans lequel deux voix se mêlent. (Gina)

« Hunger Games », Suzanne Collins : roman prenant aux personnages attachants, à l’atmosphère fantastique et aux décors grandioses. (Béatrice)

« L’art de perdre », Alice Zeniter : témoignage prenant et poignant sur ce que sont devenus les Algériens qui ont combattu pour la France lors de la guerre d’Algérie. (Claudine)

« Une immense sensation de calme », Laurine Roux : conte d’une beauté sauvage qui révèle des sentiments extrêmes et une relation sensuelle à la vie et à la mort. (Jacqueline)

« Woodstock » : Michka Assayas : très beau documentaire sur le festival de 69. (Yolande)

« Villa Imago », Eric Marchal :  roman mystérieux sur une villa qui retient ses occupants. Et si c’était vrai… (Jacqueline)

« Ebène », R. Kapuscinski : journaliste qui raconte ses aventures fascinantes en Afrique. (Yolande)

« Bleuets », Maggie Nelson : étrange livre entre souvenirs et poésie qui passionne et obsède. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 4 octobre 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°67 – août 2019

Coups de coeur 67 2019 08

« Et rien d’autre », James Salter : grand roman américain fait de chapitres courts brefs et concis à l’écriture fascinante. (Raphaël)

« La ballade de Lila K », Blandine Le Callet : récit poignant et troublant se déroulant dans un futur plausible. (Yolande)

« Les chaussures italiennes », Henning Mankel : histoire tragique d’un médecin qui s’éloigne du monde et est rattrapé par celui-ci. (Gina)

« Le joueur d’échec », Stefan Zweig : nouvelle marquante sur une torture nazie assez perturbante. (Béatrice)

« Gravé dans le sable », Michel Bussi : enquête incroyable pleine de suspense et de rebondissements. (Claudine)

« La passagère du France », Bernadette Pecassou-Camebtrac : roman sur un bateau qui deviendra le vrai personnage principal de l’histoire. (Yolande)

« Les gratitudes », Delphine de Vigan : quête touchante d’une personne âgée pour retrouver une famille qui l’avait hébergée pendant la seconde guerre mondiale. (Eveline)

« Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla », Jean-Christophe Ruffin : histoire d’un amour fou et tempétueux qui raconte les destins croisés de deux personnes incroyables. (Claudine)

« L’étage le plus haut », Samuel Delage : roman contemporain à la fin surprenante. (Yolande)

« Ceux qui te mentent », Nuala Ellwood : thriller psychologique sur une reporter de guerre traumatisée confrontée à une situation étrange. (Eveline)

« Pablo », Julien Birmant et Clément Oubrerie : BD aux très beaux dessins mettant en scène de manière élégante et intéressante la vie de Picasso. (Claudine)

« Un arbre, un jour », Karine Lambert : roman tendre et touchant autour d’un arbre qui doit être abattu sur une place publique. (Eveline)

« Les petits soleils de chaque jour », Ondine Khayat : charmant petit bouquin qui, sous ses abords légers, aborde des sujets lourds.

« Des rêves infinis », Karen Thompson Walker : étrange et superbe roman sur une maladie du sommeil qui interroge notre rapport aux autres, aux faibles et à la maladie. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 6 septembre  2019