Les coups de cœur du club de lecture n°67 – août 2019

Coups de coeur 67 2019 08

« Et rien d’autre », James Salter : grand roman américain fait de chapitres courts brefs et concis à l’écriture fascinante. (Raphaël)

« La ballade de Lila K », Blandine Le Callet : récit poignant et troublant se déroulant dans un futur plausible. (Yolande)

« Les chaussures italiennes », Henning Mankel : histoire tragique d’un médecin qui s’éloigne du monde et est rattrapé par celui-ci. (Gina)

« Le joueur d’échec », Stefan Zweig : nouvelle marquante sur une torture nazie assez perturbante. (Béatrice)

« Gravé dans le sable », Michel Bussi : enquête incroyable pleine de suspense et de rebondissements. (Claudine)

« La passagère du France », Bernadette Pecassou-Camebtrac : roman sur un bateau qui deviendra le vrai personnage principal de l’histoire. (Yolande)

« Les gratitudes », Delphine de Vigan : quête touchante d’une personne âgée pour retrouver une famille qui l’avait hébergée pendant la seconde guerre mondiale. (Eveline)

« Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla », Jean-Christophe Ruffin : histoire d’un amour fou et tempétueux qui raconte les destins croisés de deux personnes incroyables. (Claudine)

« L’étage le plus haut », Samuel Delage : roman contemporain à la fin surprenante. (Yolande)

« Ceux qui te mentent », Nuala Ellwood : thriller psychologique sur une reporter de guerre traumatisée confrontée à une situation étrange. (Eveline)

« Pablo », Julien Birmant et Clément Oubrerie : BD aux très beaux dessins mettant en scène de manière élégante et intéressante la vie de Picasso. (Claudine)

« Un arbre, un jour », Karine Lambert : roman tendre et touchant autour d’un arbre qui doit être abattu sur une place publique. (Eveline)

« Les petits soleils de chaque jour », Ondine Khayat : charmant petit bouquin qui, sous ses abords légers, aborde des sujets lourds.

« Des rêves infinis », Karen Thompson Walker : étrange et superbe roman sur une maladie du sommeil qui interroge notre rapport aux autres, aux faibles et à la maladie. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 6 septembre  2019

Les coups de cœur du club de lecture n°66 – juillet 2019

2019 07 coups coeur 66

Spécial Siri HUSTVEDT : « Vivre, penser, regarder » – « Un été sans les hommes » – « Une femme regarde les hommes regarder les femmes » – « Les mirages de la certitude » : autrice a l’écriture fine et intelligente qui développe de manière scientifique et approfondie des sujets fascinants. (Raphaël)

« Qui a tué mon père », Edouard Louis :  récit autobiographique qui s’en prend aux politiques et aux politiciens qui ont mené son père vers la mort. (Claudine)

« Un lieu incertain », Fred Vargas :  roman policier frôlant le fantastique aux personnages saugrenus mais attachants. (Béatrice)

« Les beaux jours t. 5 : la fugue », Zidrou et Jordi Lafebre : tome attachant et touchant se déroulant cette fois en hiver. (Geoffrey)

« Follow me back », A.V. Geiger : roman hyper-addictif sur une amitié (et plus) entre une jeune fille agoraphobe et une star de la pop. (Mona)

« Deux sœurs », David Foenkinos : encore un beau roman de cet auteur qui s’intéresse à la question de l’héritage. (Claudine)

« L’autre fille », Annie Ernaux : récit poignant, émouvant et autobiographie sur une sœur que l’autrice n’aura pas connue. (Béatrice)

« Fahrenheit 451 », Ray Bradbury : livre marquant sur un futur de plus en plus plausible où les livres ne sont plus lus mais brûlés. (Arnaud)

« Question de méthode », Philip K. Dick : recueil de nouvelles passionnantes tournant autour de la question du réel. (Antoine)

« Les meurtres de Molly Southbourne », Tade Thompson : roman perturbant et fascinant qui flirte entre horreur et science-fiction. (Sophie)

« Louis parmi les spectres », Isabelle Arsenaut : histoire dure racontée avec beaucoup de poésie à travers les yeux d’un enfant. (Geoffrey)

« Mon père », Grégoire Delacourt :  roman dur sur un père qui confronte le prêtre qui a violé son fils. (Claudine)

« Inconnu à cette adresse », Kressman Taylor : correspondance marquante entre un juif et un allemand qui deviendra nazi. (Arnaud)

« Prisonnier du temps », Michael Crichton : fascinant mélange d’archéologie et de sciences dans un récit prenant et bien rythmé. (Antoine)

« Mes vrais enfants », Jo Walton : double vie d’une femme qui voit son destin changer et qui permet de réfléchir à l’impact de certaines décisions non seulement sur nos vies mais sur le monde. (Sophie)

« Aya de Yopougon tome 1 », Marguerite Abouet et Clément Oubrerie :  récit de la vie d’un village africain à travers les yeux d’une jeune fille intrépide et intelligente. (Claudine)

« Veggie tendance végane », Charlotte Bousquet : roman pour ados incroyablement attachant et délicieusement engagé. (Sophie)

Les coups de cœur du club de lecture n°65 – mai/juin 2019

Coups de coeur juin 65 2019

« Le jardin des dieux », Laure de Chantal : beau livre aux superbes illustrations sur le lien entre divers récits mythiques et des plantes spécifiques. (Yolande)

« Du domaine des murmures », Carole Martinez :  belle histoire parfois difficile à croire mais qui révèle un destin de femme atypique. (Gina)

« Un trottoir au soleil », Philippe Delerm : série de textes très courts sur les petits plaisirs de la vie avec une pointe de nostalgie. Délicieux. (Béatrice)

« Dans les angles morts », Elizabeth Brundage : roman sur une maison semblant avoir une volonté propre qui nous emmène dans les recoins poussiéreux de l’âme humaine. (Jacqueline)

« Les délices de Tokyo », Durian Sukegawa : « Une vie est loin d’être uniforme. Parfois sa couleur change du tout au tout ». (extrait choisi par Claudine)

« La délicatesse du homard », Laure Manel : deux écorchés de la vie se rencontrent et s’apprivoisent tout en lenteur. (Anne-Marie)

« Lady Susan », Jane Austen : série de lettres exquises dont on adore détester le personnage principal (qu’on finit par aimer).(Béatrice)

« Les blés sont coupés », Yves Jacob : belle peinture du monde rural pendant la guerre 14. (Yolande)

« L’Odyssée d’Hakim » tome 1, Fabien Toulmé : BD poignante aux dessins simples mais terriblement expressifs qui servent une histoire émouvante. A lire ! (Jacqueline)

« La fontaine de Geremoy », Gilles Laporte : destin touchant de deux femmes dans les décors majestueux de Vittel. (Yolande)

« La clé aux âmes », Gilles Laporte : roman passionnant sur une famille qui traverse la seconde guerre mondiale et essaie de s’en remettre après. (Yolande)

« La bouche pleine de terre », Branimir Scepanovic : petit recueil de deux nouvelles délicieusement absurdes et diablement passionnante. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : mardi 5 juillet 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°64 – mai 2019

Coups de coeur 64 mai 2019

« Un certain Paul Darrigrand », Philippe Besson : histoire d’amour autobiographique qui raconte la vérité sans filtre et avec beaucoup de sincérité. (Claudine)

« Un poisson sur la lune », David Vann : livre sombre, tragique et dérangeant sur les derniers jours du père de l’auteur avant son suicide dont certains passages touchent au sublime. (Jacqueline)

« On regrettera plus tard », Agnès Ledig : belle histoire qui décrit superbement les sentiments. (Anne-Marie)

« Colette Nys-Mazure ou l’attention vive », sous la direction d’Anne Prouteau : hommage et analyse de l’œuvre de l’autrice tournaisienne. (Yolande)

« Souveraine Magnifique », Eugène Ebodé : roman douloureux mais nécessaire pour comprendre cette page sombre de l’histoire (le génocide au Rwanda). (Claudine)

« Les délices de Tokyo », Durian Sukegawa : histoire d’une rencontre insolite entre deux êtres de générations différents. (Jacqueline)

« La vie est facile, ne t’inquiète pas », Agnès Martin-Lugand : roman qui fait du bien, plein de bons sentiments et qui réchauffe. (Anne-Marie)

« Les mystères du jardin chinois », Frédéric Lenormand : chouette petite enquête policière. (Yolande)

« Le garçon sauvage », Paolo Cognetti : très beaux monologues intérieurs de l’auteur nourris par la réflexion, la nature et l’introspection. (Claudine)

« La maîtresse de Carlos Gardel », Mayra Santos-Febres : superbe roman aventureux, foisonnant et sensuel sur un beau destin de femme. (Jacqueline)

« Deux sœurs », Madeleine Chapsal : roman sur la méchanceté d’une sœur jalouse de son aînée. (Yolande)

« La vie secrète des écrivains », Guillaume Musso : thriller passionnant, certainement le meilleur de l’auteur qui s’est dépassé. (Claudine)

« Milady, le mystère des mousquetaires », Venayre & Bihel : très belles pages sur une nouvelle interprétation du classique de Dumas qui en propose une lecture féministe. (Jacqueline)

« La carte et le territoire », Michel Houellebecq : roman très moderne. (Yolande)

« A travers », Tom Haugomat :  superbe BD muette qui raconte toute une vie de manière sensible à travers une image de chaque année du personnage. (Sophie)

« Yasmina et les mangeurs de patates », Wauter Mannaert : BD écologique, humoristique et intelligente à lire d’urgence. (Jacqueline)

Date du prochain club de lecture : mardi 21 mai 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°63 – avril 2019

Coups de coeur 63 avril 2019

« Le miroir aux alouettes », Louis Tamain : Retour à la campagne, fuite délicieuse de la vie citadine. (Yolande)

« 4 3 2 1 », Paul Auster : la GRANDE œuvre de Paul Auster, un roman fleuve fou, génial, qui reconstitue le puzzle d’une vie. (Raphaël)

« Entre mes mains le bonheur se profile », Agnès Martin-Lugand : belle histoire d’amour qui donne envie de croire en ses rêves. (Anne-Marie)

« Les enfants de la liberté », Marc Lévy : beau récit qui fait revivre la dure réalité de la résistance en 39-45. (Claudine)

« Invisible », Paul Auster : histoire touchante et pudique très bien écrite au style naturel. (Béatrice)

« Quand sort la recluse », Fred Vargas : policier historique et philosophique diablement prenant. (Gina)

« Le deuil de la mélancolie », Michel Onfray : réflexion pertinente et marquante sur la mort. (Yolande)

« L’homme-joie », Christian Bobin : petit livre fait de moments très poétiques, pleins d’optimisme et de chaleur humaine. (Anne-Marie)

« Le rocker en pantoufles », Nadine Monfils : polar belge délicieusement pimenté d’humour noir. (Eveline)

« Le mystère Henri Pick », David Foenkinos : livre agréable et attachant qui retrace une enquête littéraire fascinante. (Claudine)

« La maison des chagrins », Victor Del Arbol : roman glaçant et terriblement humain qui parle du hasard et du destin. (Béatrice)

« Un léger déplacement », Marie Sizun : histoire d’un amour hanté par les fantômes du passé. (Gina)

« Nuit sur la neige », Laurence Cossé : roman sur une quête d’absolu émouvant. (Anne-Marie)

« Le vieil homme et son chat », Nekomaki : manga lent, doux et méditatif sur un instituteur à la retraite et son chat. (Claudine)

« La princesse et le pêcheur », Minh Tran Huy:  tragédie sensible d’un amour impossible. (Yolande)

« Chez soi », Mona Chollet : ensemble de réflexions pertinentes sur notre rapport à notre « chez nous ». (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 3 mai 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°62 – mars 2019

Coups coeur 62 mars 2019

« La meilleure façon de marcher, celle du flamant rose », Diane Ducret :  roman très positif sur la force de rebondir et la résilience. (Anne-Marie)

« Meurtres pour mémoire », Didier Daeninckx : roman puissant qui nous offre une enquête brillante et dérangeante. (Béatrice)

« Ariol », E. Guibert et M. Boutavant : BD jeunesse dans laquelle l’un des auteurs se représente en animal dans différents souvenirs de son enfance, qui plaira également aux adultes. (Geoffrey)

« Le garçon sauvage », Paolo Cognetti : carnet de montagne marquant parlant de l’amour de son auteur pour les Alpes et de sa fascination pour les paysages dans une sorte d’hommage à Thoreau. (Jacqueline)

« Devenir », Michelle Obama : autobiographie intéressante et incroyablement positive. (Eveline)

« Nuit blanche pour Sarah », Willy Grimmonprez : recueil nous offrant deux histoires haletantes parlant de machinations incroyables. (Claudine)

« Le club des incorrigibles optimistes », Jean-Michel Guenassia : récit captivant d’un adolescent qui se frottera à la triste école de la vie via les souvenirs d’un étrange club de joueurs d’échecs. (Jacqueline)

« Noël à la petite boulangerie », Jenny Colgan : suite adorable tournant autour des secrets de famille. (Claudine)

« Cap Amiral », Frédérick D’Onaglia : histoire pleine de rebondissements facile et agréable à lire. (Anne-Marie)

« Eleanor Oliphant va très bien », Gail Honeyman : histoire touchante d’une femme au passé plus que difficile. (Jacqueline)

« Les petits soleils de chaque jour », Ondine Khayat : roman agréable et doux sur une jeune fille anorexique et la boulangère qui va la prendre sous son aile. (Claudine)

« L’homme de la montagne », Joyce Maynard : livre juste, subtil et sensible sur deux sœurs, leurs rapports à leur père sur fond d’enquête sur un tueur en série. (Jacqueline)

« Une prière à la mer », Khaled Hosseini : court livre poétique, doux et très poignant sur l’immigration. (Claudine)

/ « Je, d’un accident ou d’amour », Loïc Demey : histoire banale d’un adultère écrit sans verbes. Coup de pique de Jacqueline et coup de cœur de Sophie.

Date du prochain club de lecture : vendredi 5 avril 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°61 – février 2019

61 2019 02 coups coeur

« Félix et la source invisible », Eric-Emmanuel Schmitt : roman touchant plein d’empathie sur l’animisme et la dépression. (Claudine)

« Sur les chemins noirs », Sylvain Tesson : livre-rédemption et manifeste écologique de l’auteur qui raconte sa marche à travers la France après une longue convalescence. (Jacqueline)

« L’été de nos vingt ans », Christian Signol : très beau roman de terroir sur l’amitié, le courage et la beauté des paysages de Dordogne. (Anne-marie)

« Et tu n’es pas revenu », Marceline Loridan-Ivens : livre poignant d’une survivante des camps pour dire à son père ce qu’elle n’a pas pu lui dire de son vivant. (Eveline)

« Plus tard, je serai un enfant », Eric-Emmanuel Schmitt :  bel entretien permettant de découvrir l’homme derrière les livres. (Raphaël)

« L’archipel du chien », Philippe Claudel : roman qui offre une très belle réflexion sur le bien et le mal sans être moralisateur. (Claudine)

« Le combat ordinaire », Manu Larcenet : album BD magnifique d’humanité qui donne espoir. (Jacqueline)

« Gran Paradiso », Françoise Bourdin : livre entreprenant et volontaire qui raconte une histoire simple nous donnant un élan vital. (Anne-Marie)

« La vie étoilée d’Ethan Forsythe », Antonia Hayes : joli roman sur la force du pardon. (Jacqueline)

« L’illusion du consensus », Chantal Mouffe : essai sur l’illusion de la démocratie et la menace du terrorisme international. (Yolande)

« Dans les forêts de Sibérie », Sylvain Tesson : superbe livre très philosophique sur les 6 mois que l’auteur a passé seul en Sibérie. (Raphaël)

« Une fille comme elle », Marc Lévy : histoire pleine d’humour et agréable à lire sur un fond d’amour avec une petite enquête policière. (Claudine)

« Le fantôme et Mrs Muir » : R. A. Dick : livre délicieusement désuet et romantique. (Jacqueline)

« La magie du bonheur », Kristin Hannah : belle comédie romantique de Noël qui fait du bien. (Anne-Marie)

« Le grand-père et le veau », Andrew Bienkowski : hymne à l’optimisme et à l’écoute de soi. (Yolande)

« Vie de David Hockney », Catherine Cusset : biographie romancée racontant la vie incroyable du peintre David Hockney. (Claudine)

« Le restaurant de l’amour retrouvé », Ito Ogawa : histoire attachante d’une jeune femme qui ouvre un restaurant de slow food au Japon. (Jacqueline)

« Planetfall », Emma Newman : récit de colonisation d’une autre planète qui se concentre de manière épatante sur la psychologie de ses personnages. Attachant et étonnant. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 1er mars 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°60 – janvier 2019

2019 01 coups coeurs 60

« Maigret tend un piège », Simenon, Reynaud & Wurm :  très bonne adaptation en BD du roman. (Gina)

« L’avenue des géants », Marc Dugain : histoire fascinante d’un surdoué tueur qui traverse l’histoire des USA de ces dernières décennies. (Béatrice)

« L’art d’écouter les battements de cœur », Jan-Philipp Sendker : histoire d’un amour pur, vrai et inconditionnel. (Anne-Marie)

« Dans les forêts de Sibérie », Sylvain Tesson : superbe récit d’une expérience extrême qui tente néanmoins. (Jacqueline)

« Le potager aromatique » : explications simples et pratiques pour créer un potager chez soi. (Yolande)

« Khalil », Yasmina Khadra :  belle écriture au service d’une histoire à la psychologie complexe. (Eveline)

« Je te promets la liberté », Laurent Gounelle : livre psychologique sur les différents types de personnalités . (Anne-Marie)

« La bibliothèque du géographe », Jon Fasman : thriller ésotérique entraînant sur l’alchimie. (Jacqueline)

« Staline », Jean-Jacques Marie :  biographie complète et prenante. (Yolande)

« La librairie des ombres », Mikkel Birkegaard : roman ésotérique et paranormal où les livres ont un pouvoir de vie où de mort. (Jacqueline)

« La vie étoilée d’Ethan Forsythe », Antonia Hayes : drame familial touchant dans lequel un enfant découvre des secrets de famille. (Jacqueline)

« Dian Fossey au pays des gorilles », Farley Mowat : biographie autour de la scientifique à la vie incroyable et au combat important. (Yolande)

« Lulu femme nue », Etienne Davodeau :  BD fine et juste sur une femme qui essaye de se retrouver. (Jacqueline)

« Sorcières », Mona Chollet : essai féministe important qui fait mal, marque et reste. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 1er février 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°59 – décembre 2018

2018 12 coups coeurs 59

« Home », Toni Morrison : reflet troublant de l’Amérique d’aujourd’hui dans une histoire éprouvante de racisme à la très belle écriture. (Béatrice)

« Le train », Georges Simenon :  court roman puissant et marquant sur la fuite des Belges (et Français) lors de l’arrivée des Allemands pendant la seconde guerre mondiale. (Eveline et Claudine)

 « L’arbre-monde », Richard Powers : roman fascinant et didactique sur notre rapport aux arbres. (Jacqueline)

« Un amour impossible », Christine Angot : récit trouble et troublant de l’histoire d’amour des parents de l’autrice. (Anne-Marie)

« Ni d’Eve ni d’Adam », Amélie Nothomb : peut-être un des plus beaux romans de l’autrice qui nous offre ici une écriture tendre et pleine d’humour. (Claudine)

« Check-Point », Jean-Christophe Ruffin : histoire très intéressante à l’écriture saccadée sur la Bosnie en guerre. (Béatrice)

« Les derniers jours de l’émerveillement », Graham Moore :  histoire de la naissance de l’électricité sur le mode thriller, très prenant. (Jacqueline)

« Le café du bout du monde », John Strelecky : livre de développement personnel pour nous aider à sortir de la routine. (Anne-Marie)

« Sauveur & Fils » saison 1, Marie-Aude Murail : roman très attachant avec une histoire de famille cachée passionnante. (Claudine)

« Emma G. Wildford », Zidrou & Edith : BD qui raconte l’histoire étonnante d’une femme qui part à la recherche de son fiancé disparu. (Jacqueline)

« L’âge d’or », Cyril Pedrosa et Roxane Moreil : superbe BD aux dessins magnifiques et au récit somptueux. (Jacqueline)

« Le racisme est un problème de blancs », Reni Eddo-Lodge : essai marquant qui permet aux personnes qui ne sont pas victimes de racisme de comprendre les choses autrement. (Jacqueline)

« Pense aux pierres sous tes pas », Antoine Wauters : étrange roman de révolte à l’écriture envoûtante. (Sophie)

« Délai de grâce », Adelheid Duvanel : collection de courts récits incisifs et délicats qu’on oublie difficilement. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 4 janvier 2019

Les coups de cœur du club de lecture n°58 – novembre 2018

Club lecture coup coeur 58

« Et tu n’es pas revenu », Marceline Loridan-Ivens : autobiographie bouleversante sur des choses inracontables (l’expérience de l’autrice dans – et après – un camp de concentration). (Claudine)

« Sous Tibère », Nick Toshes :  roman coup de poing irrévérencieux et drôle sur Jésus. (Eveline)

« Les deux messieurs de Bruxelles », Eric-Emmanuel Schmitt : adorable recueil de nouvelles dont le fil conducteur est l’image du couple. (Béatrice)

« Le jour où je me suis aimé pour de vrai », Serge Marquis : roman philosophique sur un enfant qui interroge son égo. (Anne-Marie)

« On est foutu, on pense trop », Serge Marquis : essai sur la décroissance personnelle et le besoin de lâcher prise et de penser moins. (Anne-Marie)

« Odon », Ivan Adriaenssens : documentaire historique reprenant les carnets de guerre d’un jeune homme de la région (en néerlandais mais une traduction française peut être demandée). (Gina)

« L’année solitaire », Alice Oseman : roman sur une adolescente qui se perd en elle et va apprendre à se retrouver grâce aux autres. (Yolande)

« Appelez-moi Nathan », Catherine Castro et Quentin Zuttion : BD aux images très belles qui exprime très bien ce que la personne trans* vit. (Claudine)

« Khalil », Yasmina Khadra : roman psychologique marquant qui nous met dans la peau d’un djihadiste. (Claudine)

« La vérité sur l’affaire Harry Québert », Joël Dicker : thriller absolument captivant. (Béatrice)

« Le banc du temps qui passe », Hubert Reeves : belles réflexions qui marquent. (Yolande)

« L’obsolescence programmée de nos sentiments », Zidrou et Aimée de Jongh :  douce histoire d’amour à la fin très surprenante. (Claudine)

« Jamais », Duhamel : BD très drôle sur une vieille femme qui ne veut pas quitter une maison sur une falaise qui menace de s’effondrer. (Claudine)

« L’empreinte du dieu », Maxence Van Der Meersch : deux femmes rivales vont s’unir pour élever un enfant. (Yolande)

 « La nostalgie heureuse », Amélie Nothomb : Amélie Nothomb nous raconte son passé avec beaucoup de douceur et de bonheur. (Claudine)

« Marzi » tome 1, Marzena Sowa : BD autobiographique très intéressante sur l’enfance de l’autrice en Pologne. (Claudine)

« Le deuil de la mélancolie », Michel Onfray :  récit sur le deuil et notre mortalité. (Yolande)

« L’âge d’or » tome 1, Cyril Pedrosa : BD aussi superbe visuellement qu’intéressante scénaristiquement. (Sophie)

Date du prochain club de lecture : vendredi 7 décembre 2018