Coups de cœur « arc-en-ciel » 2020 des bibliothécaires : Autres suggestions

Les livres dont nous vous avons parlé cette semaines ne sont pas les seuls coups de cœur « arc-en-ciel » que nous avons eus cette année. Nous voulions laisser une petite place aussi aux autres histoires LGBTQIA qui nous ont fait vibrer depuis mai dernier:

Wilder Girls, Rory Powers

Wilder-Girls

Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.
D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent désormais ses monstrueux stigmates dans leur chair.
Coupées du reste du monde, cernées par les bêtes mutantes qui rôdent dans les bois alentour et livrées à elles-mêmes, celles qui restent n’osent plus sortir de l’enceinte de l’école. Jour après jour, elles attendent le vaccin que le gouvernement leur a promis.
Hetty et ses deux meilleures amies, Byatt et Reese, se serrent les coudes malgré les privations, bien déterminées à lutter ensemble jusqu’au bout…

.

La fille dans l’écran, Lou Lubie et Manon Desveaux

La-fille-dans-l-ecran

Coline vit en France et rêve de devenir illustratrice. Ses recherches d’inspiration la conduisent à contacter Marley, une photographe installée à Montréal.

De son côté, Marley a abandonné sa passion pour la photo pour se laisser porter par une vie sociale trépidante  : un job alimentaire, un amoureux québécois…

Les deux jeunes femmes que tout oppose vont tisser sur internet un lien plus fort que la distance et le décalage horaire, qui va grandir de façon troublante jusqu’à la rencontre…

.

L’effet Churten, Ursula K. Le Guin

L-effet-Churten

Dans le vaste univers de l’Ekumen, tout voyage prend des années. Difficile de garder des relations avec sa famille et ses amis lorsque l’on doit passer d’une planète à l’autre. La galaxie est une mosaïque d’histoires humaines… Jusqu’au jour où on découvre par hasard l’effet Churten, une sorte de transport instantané, abolissant les distances comme jamais entre les mondes. Encore faut-il le maîtriser et l’utiliser à bon escient…

S’inscrivant dans le cycle grandiose de l’Ekumen, ces trois histoires racontent la découverte de cette nouvelle technologie, ses premiers essais, ses premières réussites et ses premiers drames.

.

Dans un rayon de soleil, Tillie Walden

Dans-un-rayon-de-soleil

Aux confins de l’espace, Mia s’engage sur un vaisseau dont l’équipage restaure des structures architecturales du passé. Alors qu’elle semble y trouver une nouvelle famille, ses souvenirs refont surface : cinq ans auparavant, elle a rencontré Grace au pensionnat et en est tombée éperdument amoureuse…

.

journée lutte contre homophobie

 

 

Coups de cœur « arc-en-ciel » 2020 des bibliothécaires : « Sur la route de West », Tillie Walden

Sur la route de

De quoi ça parle?

Béa et Lou se rencontrent dans une station-service texane et décident de faire route ensemble. Une dizaine d’années les séparent, mais les deux jeunes femmes se ressemblent: chacune tente, à sa manière, d’échapper à un passé douloureux. Alors qu’elles roulent vers West, une ville mystérieuse qui ne figure sur aucune carte, d’étranges individus semblent les prendre en chasse…

.

Pourquoi on aime?

C’est difficile de parler de cette BD car le mieux, c’est de l’ouvrir et de se laisser emporter par elle. Dès les premières images, on sent qu’il va se passer quelque chose de bizarre, le dessin à la fois flottant et élégant nous plonge directement dans un univers qui nous semble réel mais aussi fantastique.

En utilisant le récit de genre du roadtrip, Tillie Walden nous emmène sur les chemins de la rencontre, de l’amitié, de la complexité humaine. Pour ce faire, on va suivre Lou et Béa. Au début, on ne sait pas où elles vont, ni pourquoi. On les suit. Au fur et à mesure qu’on avale les kilomètres en compagnies des ces deux personnages attachants, on découvre leurs vies, ce qui les rapproche, et malgré quelques moments de tensions, on sent énormément de tendresse et de bienveillance de l’une envers l’autre. Et puis, lors d’un arrêt, Lou et Béa font la rencontre d’un chat perdu, mais avec une adresse autour du cou. Une adresse qui les emmènera à West…

Si vous avez envie d’avoir la sensation d’assister à la naissance d’une des futures grandes autrices de la BD, lisez « Sur la route de West », mais également toutes les BD de Tillie Walden. A seulement 24 ans, elle a déjà écrit et dessiné 6 romans graphique, près de 1500 pages publiées, dont déjà 4 traduites en français (et on les a toutes à la bibli parce qu’on adore!), elle a reçu un prix Ignatz et un prix Eisner.

Coups de cœur « arc-en-ciel » 2019 des bibliothécaires : « Spinning », Tillie Walden

LGBT 2019 02 Spinning de Tillie Walden BD couverture

De quoi ça parle?

Depuis l’enfance, le patinage artistique rythme la vie de Tillie Walden. Mais rien ne va plus de soi quand vient l’adolescence… Au fil des épreuves qu’elle traverse, se dessine le portrait touchant d’une jeune femme qui affirme son homosexualité et revendique sa liberté.

.

Pourquoi on aime?

« Spinning », qui a reçu un très prestigieux prix Eisner en 2018, est une BD autobiographique d’une délicatesse incroyable. L’autrice nous parle petit à petit de son sentiment de solitude, de son isolement, de la mort d’une passion, de la naissance de l’éveil sexuel, de plein de petites choses qui font une vie. Elle partage avec nous tellement de moments personnels qui auraient pu  nous indifférer mais qui sont tellement bien racontés qu’on a l’impression d’être aux côtés de la jeune Tillie. Il y a quelque chose de sincère et de touchant dans cette histoire ordinaire qui marque et ne nous quitte plus une fois cette énorme BD finie.

.

On en parle aussi chez Sita Tout Court (Youtube), sur les Dégustations littéraires et sur Les Lectures de Marguerite.

.

journée lutte contre homophobie