Lisez-vous le belge – les éditeurs: 5. L’Employé du Moi avec Airpussy d’Ulli Lust

« Airpussy » d’Ulli Lust chez L’Employé du Moi

De quoi ça parle?

À la fin de l’hiver, la déesse s’extirpe des enfers pour venir à la rencontre de son amant. Telle la nature endormie revenant à la vie, ils célèbrent, ensemble dans un jeu amoureux, le début de ce nouveau cycle. Inspiré par les mythes antiques du mariage sacré entre les divinités, Airpussy est un récit tout aussi mutique que symbolique, qui s’en remet à tous nos sens. Dans cette transfiguration contemporaine, une Vénus 2.0 nous invite à l’accompagner dans une déambulation érotique à travers la ville. La recherche des sexualités — dans toutes leurs formes et leurs genres — lui permettra d’envisager ses fantasmes et de la hisser, peut-être, vers ce fameux septième ciel.

Cet ensemble allégorique, soutenu d’une belle bichromie, résolument séducteur et sensiblement provocant compose le premier livre d’Ulli Lust publié en Français. On retrouvera, d’ailleurs, dans les œuvres plus récentes de l’autrice autrichienne — Trop n’est pas assez et Alors que j’essayais d’être quelqu’un de bien aux Éditions Çà et là — les thématiques liées aux questions de la sexualité au féminin, la quête du plaisir, l’amour, le désir et la passion.

Pourquoi ce livre?

Alors, on préfère vous prévenir tout de suite, cette BD est très épicée et est donc à mettre dans des mains averties (nous n’aimons pas donner d’âge, ça dépend de la maturité et de la curiosité de chacun). « Airpussy » est une BD muette très drôle et coquine qui amusera beaucoup ceux qui la liront.

Mais qu’est-ce qui est belge dans tout ça?

L’Employé du Moi est une maison d’édition belge de BD au catalogue varié et étonnant. On peut notamment retrouver chez eux les BD de Charlie Forman dont ont été tirées les séries Netflix « The End of the Fucking World » et « I’m Not Okay With This » ou encore Memet, dont nous vous parlions dans les coups de coeur BD de cette série #LisezVousLeBelge.